IranIran (actualité)Iran -Election : Faible taux de participation

Iran -Election : Faible taux de participation

-

Iran Focus, Téhéran, 24 juin – Par Mehdi Akhoundeh – Malgré les effets d’annonce d’une forte affluence au deuxième tour de l’élection présidentielle, les informations provenant des quatre coins du pays indiquent que les Iraniens ont encore créé la surprise en boudant ce deuxième tour.

Au bureau de vote Amir Abad Chomali, dans le nord de Téhéran, les passants se moquent des regards impuissants des employés devant l’absence d’électeurs. « Je ne vois rien qui puisse me pousser à aller voter pour des gens qui ne changeront rien à notre vie, confie une jeune passante. D’ailleurs ce ne sont pas les candidats des Iraniens. Ils ont été désignés par quelqu’un d’autre ».

Même tendance dans les bureaux de vote du sud de la capitale. Mais surtout en province, dans les grandes villes, où l’abstention saute aux yeux. Les estimations dans l’ensemble du pays avancent un taux de participation moitié moindre qu’au premier tour.

Comme quoi les promesses d’argent et d’enrichissement lancées par les deux candidats n’ont pas poussé les Iraniens aux urnes. Beaucoup en effet considèrent qu’il s’agit d’une mise en scène du pouvoir « bourrée de fraudes et de magouilles », comme dit un commerçant du Bazar de Téhéran. .

Le vote a commencé à 9h vendredi matin. Il s’agit de choisir entre le religieux conservateur Ali Akbar Hachemi Rafsandjani et l’ancien maire de Téhéran l’ultra-conservateur Mahmoud Ahmadinejad.

Le scrutin est plus qu’imprévisible, même si aux premières heures ce sont les partisans de Rafsandjani qui se sont déplacés. Depuis 17h, heure locale, se sont les miliciens du Bassidj et les proches des infrastructures paramilitaires du régime qui se déplacent vers les urnes avec pour consigne de voter Ahmadinejad comme au premier tour.

« C’est une compétition très serrée, mais je crois être légèrement en tête », a dit Akbar Hachemi Rafsandjani après avoir voté dans le nord de Téhéran.

Tout porte à croire que les appels de Rafsandjani pour apparaître comme le sauveur face à un déferlement de « Taliban » n’ont pas eu l’effet escompté et selon tous les observateurs, les deux hommes seraient au coude à coude.

« Si Dieu le veut, ce jour marquera le début d’une nouvelle ère dans la vie politique de la nation iranienne », a répondu Mahmoud Ahmadinejad, quand il est arrivé pour voter dans une mosquée de l’est de la capitale.

Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00 (14h30 GMT) mais comme il est de coutume dans la République islamique pour faire croire à une affluence massive, le ministère de l’intérieur pourrait prolonger le scrutin de plusieurs heures.

Les premiers résultats devraient être connus tôt ce samedi.

Pour rassurer les occidentaux inquiets d’une élection d’Ahmadinejad, le président sortant Mohammad Khatami a déclaré : « Il n’y a pas de raison de s’inquiéter », en signifiant que les décisions stratégiques sont prises « au plus haut niveau », c’est-à-dire par le guide suprême.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous