IranIran (actualité)Iran : L’incertitude politique donne des sueurs froides au...

Iran : L’incertitude politique donne des sueurs froides au marché iranien

-

Iran Focus, Téhéran, 21 juillet – La bourse de Téhéran a enregistré un nouveau plongeon cette semaine, alors que l’incertitude politique sur l’avenir des négociations nucléaires avec l’Europe et une mainmise croissante des ultraconservateurs sur les postes clés du nouveau gouvernement du président Mahmoud Ahmadinejad continuent à effrayer les investisseurs étrangers.

Lundi, l’indice boursier perdait 51,3 points, la plus grosse perte en un seul jour depuis l’élection présidentielle, accusant une perte de 1,600 milliard de rials ou 183 millions de dollars.

Le marché n’a pas encore récupéré du mouvement de panique qui avait entraîné une vente massive après la victoire du camp ultra conservateur le 24 juin. Depuis lors, l’index boursier a perdu en moyenne 43,5 points par jour, soit 1,8 milliards de dollars.

« Les investisseurs et les entrepreneurs sont extrêmement inquiets », disait Mohammad-Mehdi Behkich, professeur d’université et président de la chambre de commerce irano-italienne. « Le choc psychologique créé par le résultat de l’élection présidentielle pourrait avoir des conséquences irréversibles à long terme pour l’économie iranienne. »

Les déclarations des hauts conseillers politiques et économiques d’Ahmadinejad et des journaux ultras n’ont fait que renforcer les craintes du marché. Dans un éditorial mardi, le quotidien Kayhan mettait au défi le trio européen – France, Allemagne et Grande-Bretagne – de déférer le dossier iranien devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

« Rien n’arrivera au Conseil de sécurité », écrivait le journal ultraconservateur. « La seule chose qui arrivera c’est que nous pourrons reprendre ou suspendre nos activités et atteindre rapidement des résultats. Le Conseil de Sécurité nous ouvrira de grandes voies, mais les Européens perdront la seule option dont ils disposent maintenant ».

Les analystes disent que le message populiste d’Ahmadinejad et ses promesses quotidiennes de campagne sans précédent contre la corruption », mettent à vif les nerfs des milieux d’affaires.

« Ils ne savent tout simplement pas ce que ces gars veulent faire », affirme Hossein Mochiri, un financier de Dubaï, dans une interview téléphonique. « Pour paraître aux yeux du public comme ayant fait quelque chose, Ahmadinejad et ses hommes auront besoin de s’en prendre à quelqu’un. Dans l’immédiat, les milieux d’affaires semblent être un bon terrain de chasse. »

Mochiri n’envisage aucun retour au calme dans les marchés tourmentés avant le milieu de l’automne. D’ici là, dit-il, l’avenir des négociations nucléaires sera plus clair et l’orientation du gouvernement d’Ahmadinejad sera plus facile à déchiffrer.

« Même les alliés de Rafsandjani au bazar ne dormiront pas tranquilles avant longtemps », a estimé Mochiri.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous