IranIran (actualité)Iran-PO : Visite de Merkel en Israël et inquiétudes...

Iran-PO : Visite de Merkel en Israël et inquiétudes au sujet du Hamas et de l’Iran

-

Reuters, Berlin, 29 janvier – De Louis Charbonneau – La chancelière allemande Angela Merkel a débuté dimanche sa première visite officielle à Israël, où elle doit s’exprimer au sujet de ses inquiétudes soulevées par le programme nucléaire de l’Iran et la victoire du Hamas, groupe militant islamiste, lors des élections palestiniennes.

Durant sa visite de deux jours, Merkel va rencontrer le président palestinien Mahmoud Abbas ainsi qu’Ehud Olmert, Premier ministre israélien par intérim depuis qu’Ariel Sharon a subi une attaque cérébrale sérieuse et a sombré dans le coma le 4 janvier.

Elle doit également rencontrer le président Moshe Katsav et Benjamin Netanyahu, leader du parti Likud qui sera opposé à Olmert lors des prochaines élections législatives en Israël.

Il est prévu que Merkel rencontre Abbas dans la ville de Ramallah, ville côtière de l’ouest du pays. Elle sera le premier chef d’État de l’Union Européenne à se rendre sur les territoires palestiniens depuis que le Hamas a remporté les élections la semaine dernière.

Cependant, elle ne rencontrera aucun membre de ce groupe islamiste militant.

« Notre interlocuteur privilégié n’est pas le Hamas mais Mahmoud Abbas, le président des territoires palestiniens », a déclaré le porte-parole du gouvernement Ulrich Wilhelm vendredi à la presse.

La charte du Hamas appelle à la destruction de l’État hébreu et le groupe a commis pratiquement 60 attentats-suicides en Israël depuis le début du soulèvement palestinien en 2000.

L’Allemagne, aux côtés de l’UE et des États-Unis, demande au Hamas de renoncer à la violence, de se désarmer et de reconnaître le droit d’Israël d’exister. Les dirigeants du Hamas refusent et se disent prêts à former un gouvernement à eux seuls.

Les États-Unis ont déclaré qu’ils réexamineraient leur aide à l’Autorité palestinienne si le Hamas entrait au gouvernement et Israël a suggéré qu’ils pourraient suspendre les transferts de revenus douaniers. L’UE, le plus important donateur, envisage actuellement ses options.

INQUIETUDES AUTOUR DU NUCLEAIRE

Merkel va également débattre au sujet du programme nucléaire de l’Iran, dont le président radical Mahmoud Ahmadinejad a réclamé qu’Israël soit « rayé de la carte » et a publiquement émis des doutes quant au génocide de six millions de Juifs par les Nazis pendant la seconde Guerre Mondiale.

La dénégation de l’holocauste est un crime en Allemagne et Merkel a condamné à plusieurs reprises Ahmadinejad pour ses propos anti-israéliens.

Téhéran persévère dans son programme d’enrichissement d’uranium qui serait soi-disant pacifique et utilisé uniquement à des fins de production de combustible pour des centrales nucléaires. L’Occident, toutefois, est convaincu que l’Iran a l’intention de produire du combustible d’uranium enrichi pour le développement d’armes nucléaires.

Israël considère le programme nucléaire de l’Iran comme une « menace existentielle » et a fait allusion à l’usage de la force militaire pour empêcher la République Islamique de se procurer la bombe.

Le rabbin Israel Singer, président du Congrès juif mondial, a rencontré Merkel à Berlin la semaine dernière et conseillé vivement à celle-ci de bien faire comprendre que l’Allemagne ne tolèrerait pas un Iran armé de la bombe nucléaire.

« Bien que l’Allemagne et plusieurs de ses voisins européens n’étaient pas préparés à s’engager en Irak, quelque chose doit être fait dans le cas de l’Iran », a écrit Singer dans un article d’opinion paru dans le quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung la semaine dernière.

L’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne essaient depuis deux ans et demi de persuader Téhéran d’abandonner l’enrichissement en échange d’avantages économiques et politiques mais l’Iran a toujours refusé.

Les 3E se sont joints à Washington pour demander au Conseil de Sécurité des Nations Unies, qui a le pouvoir d’imposer des sanctions, de se charger de l’affaire.

7,062FansLike
1,157FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous