IranIran (actualité)Iran : La dirigeante de l’opposition appelle à un...

Iran : La dirigeante de l’opposition appelle à un changement dans la « politique iranienne » de l’Oc

-

Iran Focus, Paris, 1er février – Mardi, la principale coalition d’opposition a appelé la communauté internationale à cesser sa « politique de complaisance » et à soutenir à la place « un changement démocratique de régime » en Iran.

Dans son siège d’Auvers-sur-Oise, la dirigeante de l’opposition iranienne, Maryam Rajavi, a déclaré à des journalistes que l’Iran était réellement déterminé à obtenir l’arme nucléaire.

« En faisant monter au pouvoir Ahmadinejad, le régime iranien a fait un choix stratégique : Garantir la survie des mollahs en obtenant l’arme nucléaire, en dévorant l’Irak et en manifestant son hostilité au processus de paix dans la région», a déclaré Radjavi, qui a été élue président par le Conseil national de la Résistance iranienne.

« Ce régime n’a pas de choix intermédiaire : s’il recule d’un pas, il va vers sa chute.», a ajouté Maryam Radjavi, dont l’organisation a été la première à révéler en 2002 les activités nucléaires secrètes de Téhéran.

Elle était accompagnée par le britannique Lord Russell-Johnston, le sénateur français Jean-Pierre Michel, le sénateur belge Patrick van Krunkelsven et par l’eurodéputé Paulo Casaca. Ces derniers ont formé un panel qui a appelé d’une seule voix l’UE à retirer l’étiquette de terroriste du principal mouvement iranien d’opposition, les Moudjahidin du peuple.

La dirigeante de l’opposition iranienne a déclaré avoir adressé un courrier aux cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies et aux chefs d’Etats de l’Union Européenne dans lequel elle se félicite de la décision portant sur la nécessité d’un référé du dossier nucléaire du régime iranien devant le Conseil de Sécurité de l’ONU.

« Il est temps maintenant d’adopter une nouvelle politique en faveur du peuple iranien et de sa résistance, et de soutenir un changement démocratique en Iran», a-t-elle indiqué.

« Peut-on encore empêcher les mollahs d’obtenir la bombe atomique et éviter une autre guerre dans cette région ? … La communauté internationale, se trouve devant un choix délicat : Continuer le compromis avec les mollahs et aboutir à la guerre, ou la fermeté pour écarter les obstacles au changement. ».

Maryam Radjavi a prévenu que d’ici la fin de l’année 2007, Téhéran aura produit du plutonium utilisable dans la fabrication d’une bombe atomique.

Elle a précisé que son ingérence dans l’Irak voisin constituait une menace encore plus grande. « Aujourd’hui la dictature religieuse utilise sa position en Irak pour faire reculer les pays occidentaux sur le nucléaire. Cette avancée en Irak a encouragé le régime à reprendre le slogan démagogique appelant à éliminer Israël. La démocratie en Irak et la paix au Proche-Orient sont dangereuses pour les mollahs ; c’est pourquoi ils font tout pour s’y opposer. »

Mme Radjavi a assuré qu’elle n’approuvait ni la complaisance ni une intervention militaire étrangère en Iran comme solution. «La guerre n’est pas l’alternative de la complaisance, c’est sa suite logique. Je pense qu’il y a une troisième voie, et c’est un changement démocratique en Iran par le peuple et sa Résistance ».

« Le Conseil national de la Résistance iranienne constitue une coalition de forces démocratiques qui demandent une république basée sur la séparation de la religion et de l’Etat. Nous avons appelé à plusieurs reprises à des élections libres sous l’égide de l’ONU. Ce que les mollahs n’ont jamais accepté. Le CNRI s’engage, dans un délai maximum de 6 mois après le renversement du régime, à organiser des élections libres pour une assemblée constituante et législative, et à confier la gestion du pouvoir aux élus du peuple. Nous voulons un Iran pacifique, sans armes de destruction massive et nous chercherons à reconstruire notre pays détruit par les mollahs en développant la coopération avec les différents pays du monde», a-t-elle affirmé.

Maryam Radjavi a déclaré que pour régler cette crise, la communauté internationale devait immédiatement porter le dossier nucléaire de Téhéran au Conseil de Sécurité, imposer un embargo en pétrole, en armes, en technologie ainsi que des sanctions diplomatiques. Elle devait aussi enquêter sur les crimes contre l’humanité commis par la théocratie religieuse contre le peuple iranien et sur les actes terroristes que le régime commet hors d’Iran et dans un tribunal international. Elle devait enfin retirer l’étiquette de terroriste des Moudjahidine du peuple et apporter son soutien au CNRI.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous