IranIran (actualité)L’Iran : Un accord lucratif sur du gaz destiné...

L’Iran : Un accord lucratif sur du gaz destiné à la milice d’élite

-

The Wall Street Journal, Téhéran, 29 juin – De Hashem Kalantari et Sally Jones – L’Iran est sur le point d’allouer un accord lucratif sur du gaz aux Gardiens de la Révolution du pays, a annoncé un haut responsable iranien pour le pétrole, dernier événement tumultueux de l’industrie de l’énergie de la nation, gigantesque mais n’étant pas dotée de fonds suffisants.

Cet homme a déclaré que l’entrepreneur iranien Ghorb allait empocher un pacte de 2,3 milliards de dollars pour développer deux phases futures du champ de gaz de South Pars. Ghorb est membre des Gardiens de la Révolution, milice d’élite de l’Iran. Ce haut responsable n’a pas pu donner la date de la signature de ce contrat.

Les Gardiens, qui ont joué un rôle déterminant dans la révolution islamique de la nation il y a un quart de siècle, tiennent sous leur emprise un éventail d’entreprises en Iran, en particulier celles ayant recours à des exportations et des importations. Les Gardiens ont également été impliqués dans la fermeture du nouvel aéroport international d’Iran l’année dernière après seulement une journée de fonctionnement. L’aéroport a rouvert après qu’un consortium autrichien-turc, auquel l’Iran avait fait appel pour le fonctionnement du site, ait été écarté. Les entreprises reliées aux Gardiens de la Révolution jouent un rôle important dans les opérations de l’aéroport.

On ne sait pas exactement quel va être le rôle de Ghorb dans le champ de South Pars, situé dans le Golfe Persique. Les deux phases Pars du contrat étaient à l’origine la responsabilité d’un consortium de sociétés internationales et nationales menées par le Norvégien Aker Kvaerner ASA, mais ont été renégociées plus tard, selon l’Energy Information Administration américaine. Les projets de Pars sont complexes et jusqu’à maintenant, l’Iran ne fait appel qu’à des sociétés européennes et asiatiques ayant de l’expérience dans l’extraction de gaz en mer, comme le Français Total SA et l’Italien Eni SpA.

L’entrée d’entrepreneurs ayant des liens avec les Gardiens au champ de South Pars, si elle a bien lieu, marquerait le dernier rebondissement de ces deux dernières décennies agitées dans le secteur de l’énergie iranien. L’Iran détient la deuxième plus grande réserve en gaz de la planète après la Russie, et South Pars serait le plus grand champ de gaz au monde. L’Iran partage ce champ avec le Qatar.

Le secteur de l’énergie iranien est en difficultés. Le pays est le deuxième plus grand producteur de pétrole de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole après l’Arabie Saoudite, avec une capacité d’environ quatre millions de barils par jour, mais moins que le record de six millions de barils par jour atteint dans les années 1970. L’Arabie Saoudite et plusieurs autres membres du cartel ont augmenté leur capacité de production de pétrole, tandis que l’Iran reste scotché à son taux de production actuel depuis presque dix ans. La méfiance nationale envers les investissements étrangers, les sanctions américaines et la diminution rapide des ressources dans certains de ses anciens champs ont contribué à maintenir l’Iran à une production stagnante.

Pendant ce temps, la consommation nationale en pétrole a augmenté en Iran.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous