IranNucléaireL’Iran rejette l’appel des USA et de l’UE à...

L’Iran rejette l’appel des USA et de l’UE à une décision plus rapide sur l’offre nucléaire

-

Bloomberg, 29 juin – Le haut négociateur nucléaire en chef, Ali Larijani, a rejeté l’appel des USA et de l’Europe à rendre une décision plus rapide sur les avantages commerciaux et technologiques offerts en échange de la suspension de son programme d’enrichissement.

« Nous avons informé les parties négociantes qu’elles ne gagneraient rien à adopter une approche trop ferme », a déclaré Larijani à la presse aujourd’hui, selon Islamic Republic News Agency, agence de presse d’Etat. L’Iran veut éclaircir les « ambiguïtés » de la proposition par des négociations, selon Larijani, qui dirige le Conseil suprême de la sécurité d’Iran.

Le ministre des Affaires étrangères français, Philippe Douste-Blazy, à Moscou pour des pourparlers avec ses homologues, a déclaré que son pays attendait une réponse à la proposition de l’Union Européenne, soutenue par les Etats-Unis, avant le 15 juillet, date où le Groupe des Huit nations industrialisées va se réunir pour un sommet à St Petersbourg, en Russie, d’après l’Agence France Presse.

L’Iran affirme vouloir enrichir l’uranium à un faible degré afin de pouvoir alimenter une centrale nucléaire. Les USA et l’Europe craignent que l’Iran enrichisse de l’uranium à un degré plus élevé approprié pour le développement de la bombe atomique. Le président américain, George W. Bush, a menacé le 19 juin d’une « action » du Conseil de Sécurité des Nations Unies dans le cas où l’Iran rejetait l’offre de l’UE.

L’Iran pourrait prendre deux mois avant de répondre, a annoncé le président iranien Mahmoud Ahmadinejad le 21 juin. La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a affirmé hier dans une interview avec CNN, avant son arrivée à Moscou, qu’elle espérait avoir « très bientôt » des nouvelles de la République islamique.

Larijani va rencontrer le chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, en Espagne la semaine prochaine afin de discuter de la proposition de l’UE, qui a été présentée à l’Iran le 6 juin, selon IRNA, citant Larijani. De la technologie nucléaire, des pièces détachées d’avions et un siège à l’Organisation mondiale du Commerce font partie des avantages offerts à l’Iran en échange de la suspension de l’enrichissement d’uranium. Les Etats-Unis ont accepté de se joindre à des pourparlers directs avec l’Iran une fois que la suspension sera confirmée.

Le plan de l’UE a été approuvé le 1er juin par les diplomates des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU (les Etats-Unis, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et la France) ainsi que par l’Allemagne.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous