IranIran (actualité)Libération de trois Finlandais arrêtés en Iran lors d'une...

Libération de trois Finlandais arrêtés en Iran lors d’une partie de pêche

-

AFP, Helsinki – Les trois Finlandais arrêtés samedi dans le Golfe persique après avoir pénétré dans les eaux territoriales iraniennes lors d’une partie de pêche ont été libérés, a annoncé mercredi le ministère finlandais des Affaires étrangères.

Le ministre des Affaires étrangères Ilka Kanerva s’est félicité de « la coopération sereine » des autorités finlandaises et iraniennes tandis que le Premier ministre Matti Vanhanen a évoqué un incident sans « aucune implication politique ».

Les trois hommes ont contacté leurs familles mercredi soir pour les informer de leur libération. Ils devraient regagner Dubaï, où ils résident, dans la journée de jeudi, selon leur employeur, l’équipementier germano-finlandais Nokia Siemens Networks.

Les trois hommes avaient été appréhendés lors d’une partie de pêche au large de l’île Abou Moussa, dont l’Iran et les Emirats Arabes Unis se disputent la souveraineté.

Leur libération, cinq jours après leur arrestation, intervient à l’issue d’intenses consultations diplomatiques dans les deux capitales, leurs ambassadeurs respectifs étant tour à tour reçus par des hauts fonctionnaires des Affaires étrangères.

L’Iran a reconnu qu’ils étaient entrés dans ses eaux « par erreur », selon un conseiller du ministère finlandais des Affaires étrangères, Pasi Tuominen.

Ils auraient pu être relchés plus tôt mais les efforts des diplomates finlandais ont été ralentis par les commémorations du décès de l’Ayatollah Khomeyni le 4 juin (1989) et du soulèvement contre le Shah le 5 (1979), selon Esa Hurtig, chargé d’affaires du pays nordique aux Emirats.

Contrôlée par l’Iran depuis 1971, Abou Moussa, est une île de 12 kilomètres carré à peu près à équidistance de l’Iran et des Emirats.

Sa position stratégique à l’entrée du détroit d’Ormuz et ses réserves supposées de pétrole en font un enjeu important. Abu Dhabi reproche à Téhéran d’avoir remis en cause en 1992 le statu quo qui prévalait jusqu’alors en renforçant sa présence militaire sur l’île.

Le ministère finlandais des Affaires étrangères a de nouveau appelé ses ressortissants à la prudence mercredi.

« Les Emirats Arabes Unis contestent à leurs voisins leurs eaux territoriales. Ces dernières années, des occidentaux qui naviguaient dans des zones politiquement sensibles ont été arrêtés et parfois condamnés à de longues peines de prison », a indiqué le ministère.

Engagé dans un bras de fer sur son programme nucléaire avec l’Occident qui le soupçonne de vouloir se doter de l’arme atomique, l’Iran a procédé à plusieurs arrestations d’étrangers, civils ou militaires, dans le Golfe au cours des derniers mois.

Le 23 mars, 15 marins britanniques avaient été arrêtés lors d’une patrouille de surveillance dans le Golfe et détenus pendant deux semaines avant d’être relchés.

En début d’année, le Français Stéphane Lherbier et l’Allemand Donald Klein ont été libérés après quinze mois de détention. Interpellés dans le Golfe lors d’une partie de pêche en novembre 2005, ils avaient été condamnés à 18 mois de prison pour entrée illégale dans les eaux territoriales iraniennes.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous