IranIran (actualité)Saoud el-Fayçal : L’Iran a « soutenu le coup...

Saoud el-Fayçal : L’Iran a « soutenu le coup d’État » au Liban

-

Répliquant au ministre saoudien, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que son pays « ne répondra pas, par respect pour le roi Abdallah d’Arabie », et soutenu que l’Iran est « le seul État à ne pas s’ingérer au Liban ».

Cette déclaration « peut avoir été prononcée sous le coup de la colère. Nous attendrons que la colère s’apaise et ensuite nous nous exprimerons », a affirmé le président iranien, disant avoir été informé des propos du chef de la diplomatie saoudienne par un journaliste.

Le président a aussi suggéré que la déclaration du ministre saoudien pouvait ne pas refléter celle du roi : « Il a donné son point de vue et je ne sais pas jusqu’à quel point il concorde avec celui du roi Abdallah », a-t-il dit.

« L’Iran a soutenu le coup d’État au Liban », avait déclaré le prince Saoud lors d’une conférence de presse à Riyad. « Les relations de l’Iran avec tous les pays arabes, pour ne pas dire tous les pays islamiques, seraient donc affectées », avait-il averti.

« Le royaume appelle une fois de plus toutes les parties régionales à respecter la souveraineté et l’indépendance du Liban, à arrêter de s’immiscer dans ses affaires intérieures et attiser les violences confessionnelles », a ajouté le prince.

« Nous soutenons la légalité libanaise représentée par le gouvernement. Ce dernier a proposé une solution au sujet des décisions qu’il avait adoptées. La Ligue arabe a soutenu cette proposition », a-t-il dit, expliquant que la mission de la commission arabe sera de « convaincre la minorité d’accepter la proposition du gouvernement ».

Le ministre a indiqué que l’ambassadeur saoudien à Beyrouth, Abdel Aziz Khoja, qui avait quitté le Liban, avait été rappelé pour consultations et qu’il retournerait à son poste « dès que le calme sera rétabli ».

Interrogé sur le rôle de la Syrie, le prince a souligné la nécessité d’une « intervention positive » de Damas auprès de ses alliés. « Ce n’est certes pas d’une ingérence négative qu’il doit être question. Si la Syrie est prête à agir positivement, cela sera une bonne chose et il n’est pas nécessaire qu’il y ait des concertations avec elle à ce sujet », a-t-il dit.

S’interrogeant sur les causes de ce qui s’est passé au Liban, il a dit : « Quel est donc le crime qu’a commis le gouvernement libanais en limogeant un officier et en enquêtant sur un réseau ? Cela mérite-t-il cette attaque violente qui vise à exterminer les gens ? Voilà la question qu’il faut se poser. »

Enfin, un journaliste lui ayant demandé pourquoi l’on parle souvent de l’ingérence syro-iranienne et pas de l’ingérence israélienne, le prince a dit : « Cela fait soixante ans que l’on parle d’Israël. Cela ne vous suffit donc pas ? »

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous