IranIran (actualité)L’épineuse visite d’Ahmadinejad

L’épineuse visite d’Ahmadinejad

-

Propos incendiaires. La visite d’Ahmadinejad irrite d’autant plus les adversaires de l’AKP que le précédent chef de l’Etat, Ahmet Necdet Sezer, républicain laïc dur, s’était toujours refusé à recevoir ce dirigeant iranien, dont les positions intransigeantes sur le nucléaire, et les propos incendiaires niant l’Holocauste et appelant à la destruction d’Israël, «ce cadavre puant», irritent les Occidentaux. «Ce n’est pas une très bonne idée que de redonner une légitimité [à Ahmadinejad, ndlr] en un moment aussi délicat», a déclaré à l’AFP un diplomate israélien en poste dans la capitale turque.

Cette première visite du président iranien dans un pays membre de l’Otan, et qui a ouvert des négociations d’adhésion à l’UE, sera dominée par la question nucléaire. «Je ne pense pas que l’on va vers le chaos», a déclaré le leader iranien, affirmant que les négociations continuaient.

Pourtant, les six pays en charge du dossier (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie, Chine et Allemagne) menacent Téhéran de nouvelles sanctions s’il n’accepte pas leurs offres alternatives pour suspendre son programme d’enrichissement.

«Facilitateur». Fort d’avoir servi d’intermédiaire entre Syriens et Israéliens sur le Golan, Ankara assure vouloir jouer un rôle informel de «facilitateur» entre Téhéran et les Occidentaux. Longtemps mauvaises, les relations de la Turquie laïque avec le régime islamique se sont réchauffées depuis l’arrivée au pouvoir de l’AKP, mais Ankara n’en reste pas moins un fidèle allié de Washington. En cas de crise aiguë, voire de frappes sur les installations nucléaires iraniennes, la Turquie se trouverait en première ligne. Et cela explique aussi son désir de jouer les intermédiaires.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous