IranIran (actualité)Iran : « Ceux qui se révoltent contre le...

Iran : « Ceux qui se révoltent contre le guide suprême de droit seront condamné à mort» (judiciaire)

-

ImageIran Focus: Mohseni Ejei, le procureur général du régime et ancien ministre du Renseignement (Vevak) a déclaré hier : « Ceux qui se révoltent contre l’ordre juste, l’Imam et guide suprême de droit, seront selon la charia condamné à mort. » (Agence de presse officielle Mehr, 4 janvier)

Le journal réformateur E’temad Daily avait rapporté le 27 décembre dernier les propos de Mohseni Ejei lors d’une réunion privée, affirmant qu’ «au moins trois » des personnes interpellés dans la manifestation d’Achoura, « seront bientôt exécutés ».

Mohseni Ejei a déclaré que « le judiciaire est déterminé à juger au moins trois des personnes arrêtées pendant la célébration d’Achoura. » Ces derniers « sont accusés d’être  en guerre contre Dieu et seront exécutées, » avait-il ajouté. 

Par ailleurs, 36 parlementaires ont présenté le 4 janvier un projet de haute priorité au Majlis appelant à accélérer le processus d’exécution des manifestants emprisonnés. Ces 36 députés proche d’Ali Khamenei, sont dirigés par Rouhollah Hosseinian, un proche associé d’Ahmadinejad et un responsable de la sinistre prison de Kahrizak.

Le projet de loi stipule : « Compte tenu de la nécessité d’examiner d’urgence les charges de fauteurs de troubles, de punir les coupables et de prendre des mesures préventives revêtant une importance particulière, le projet de loi suivant est présenté en première priorité (…) pour les charges liées aux troubles de l’ordre public, si l’accusé est reconnu Mohareb (en guerre contre Dieu), la période d’enquête sera ramenée de 20 à 5 jours. »

Mostafa Mohammad Najjar, ministre de l’Intérieur du régime, Esmail Ahmadi-Moghadam et Ahmad-Reza Radan, commandant en chef et en second des Forces de sécurité de l’Etat (FSE), ainsi que les autres chefs des forces répressives, ont également accusé les participants aux rassemblements et aux manifestations d’être en guerre contre Dieu et ont demandé un châtiment rapide.

Des milliers de personnes ont été arrêtées lors des émeutes dans le pays ces derniers mois, beaucoup sont sous la torture et dans une situation extrêmement critique.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous