IranIran (actualité)Bush appelle l'Iran à s'ouvrir à la démocratie

Bush appelle l’Iran à s’ouvrir à la démocratie

-

AFP, Washington, 16 mars (AFP) – Le président américain George W. Bush a appelé mercredi l’Iran à s’ouvrir à la démocratie, sans toutefois préconiser un renversement de régime, et il a renouvelé sa demande à Téhéran de renoncer à l’enrichissement d’uranium.
« Je crois que le peuple iranien devrait être autorisé à librement discuter de ses opinions, à lire une presse libre, à voter librement, à choisir parmi des partis politiques », a déclaré M. Bush lors d’une conférence de presse.
« Je crois que l’Iran devrait adopter la démocratie, voilà ce que je crois », a ajouté M. Bush, en réponse à un journaliste qui lui demandait s’il devait y avoir un changement de régime.
Le président américain a également appelé une nouvelle fois le régime iranien à renoncer à l’enrichissement d’uranium, alors que le jour même Téhéran annonçait avoir opposé un refus « définitif » aux demandes européennes en ce sens.
Mais à un journaliste qui l’interrogeait sur l’éventualité d’une « confrontation militaire » avec l’Iran en raison du dossier nucléaire, M. Bush a répondu: « Non, vous savez, il y a beaucoup de diplomatie à ce sujet ». « Beaucoup de gens comprennent que si les Iraniens avaient une arme (nucléaire), cela créerait une instabilité incroyable, ce ne serait pas bon pour la paix mondiale », a-t-il expliqué.
M. Bush a précisé qu’il se réservait la possibilité de renvoyer le dossier devant le Conseil de sécurité de l’Onu, qui serait habilité à imposer des sanctions.
Les Iraniens doivent « arrêter définitivement l’enrichissement et le retraitement d’uranium », a-t-il dit. « L’idée, c’est qu’on va au Conseil de sécurité s’ils rejettent cette proposition, j’espère qu’ils ne le feront pas. J’espère qu’ils se rendent compte que le monde est clairement décidé » à éviter que l’Iran devienne une puissance nucléaire, a-t-il ajouté.
Au même moment, le président iranien Mohammad Khatami déclarait de son côté qu’aucune contrepartie ne convaincrait son pays de renoncer définitivement à l’enrichissement de l’uranium, en marge d’une réunion de l’Opep à Ispahan (Iran).
« Nous ne pouvons nous en remettre à d’autres pour la fourniture d’un combustible dont nous pourrions nous retrouver privés sous n’importe quel prétexte », a ajouté M. Khatami, une semaine avant une importante réunion de négociations nucléaires avec les Européens.
Les Européens négocient depuis décembre pour tenter d’obtenir des Iraniens des « garanties objectives » qu’ils ne fabriquent pas la bombe atomique, et Téhéran estime les avoir fournies.
La meilleure assurance, pour l’Union européenne, est que l’Iran renonce de manière permanente à l’enrichissement. L’uranium peut, selon le taux d’enrichissement, servir de combustible pour des centrales civiles, mais aussi entrer dans la fabrication de l’arme nucléaire.
Les Européens ont offert aux Iraniens, pour les convaincre, une coopération nucléaire, technologique et commerciale et un dialogue politique et de sécurité.
L’Iran a accepté fin 2004 de suspendre l’enrichissement, mais ne cesse de répéter que cela ne saurait durer plus de quelques mois.
M. Bush a minimisé l’intensité des difficultés. « Nous savez, ça prend un certain temps pour que les choses se passent dans le monde (…) Il faut une certaine patience pour atteindre un objectif diplomatique », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous