IranIran (actualité)Irak: l'ONU appelle l'Europe à accueillir des résidents d'Achraf

Irak: l’ONU appelle l’Europe à accueillir des résidents d’Achraf

-

AFP: Les pays européens doivent accepter d’accueillir des résidents du Camp d’Achraf, que l’Irak menace de fermer à la fin de l’année, s’ils veulent encourager un dénouement du dossier sans « confrontation ou violence », a estimé lundi l’envoyé spécial de l’ONU en Irak, Martin Kobler.

« J’en appelle aux gouvernements de tous les pays membres des Nations unies, mais en particulier aux Européens, à accepter des résidents du Camp Achraf dans leurs pays », a-t-il dit à l’AFP en marge d’une cérémonie à Bagdad.

« Il y a des ressortissants de pays européens au Camp Achraf », a-t-il dit, notant que « environ 900 » des résidents affirment avoir des passeports, documents ou des membres de leurs familles dans ces pays.

« J’espère qu’ils le feront (…) car il y a un risque de confrontation et de violence », a-t-il noté, soulignant que l’absence de « signaux clairs » pourrait déboucher sur une situation « très difficile à résoudre ».

Il a par ailleurs une nouvelle fois appelé les autorités irakiennes à « repousser » la date prévue de fermeture du camp car « nous ne pourrons pas déplacer plusieurs milliers de personnes d’ici à la fin de l’année ».

M. Kobler a également prié les résidents d’Achraf de « se conformer et d’accepter le plan présenté par l’ONU et qui est en discussion avec le gouvernement irakien ». « Mon message (aux résidents) est aussi de ne pas provoquer et de ne pas recourir à la violence de leur côté », a-t-il ajouté.

« Nous sommes en plein dans les négociations (…) Il reste trois semaines et je me battrai jusqu’au dernier jour, le 31 décembre, pour amener une solution pacifique et durable », a-t-il dit.

Le camp d’Ashraf, au nord de Bagdad, abrite quelque 3.400 réfugiés iraniens hostiles au régime de Téhéran. Le gouvernement irakien souhaite fermer le camp, contrôlé par l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), d’ici à la fin de l’année.

Le camp d’Ashraf a déjà été le théâtre de deux accrochages sanglants entre les forces de sécurité irakiennes et les résidents. Le 8 avril, 36 résidents ont été tués.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous