IranNucléaireIran : L'usine de conversion d'Ispahan prête à redémarrer...

Iran : L’usine de conversion d’Ispahan prête à redémarrer lundi (responsable)

-

AFP, Téhéran, 7 août – L’usine iranienne de conversion d’uranium sera prête à redémarrer lundi avec l’installation des équipements de surveillance par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), a déclaré dimanche un responsable du nucléaire cité par l’agence estudiantine Isna.
« Le représentant technique de l’AIEA sera ce soir (dimanche) à Téhéran et les équipements techniques de l’agence seront installés demain » lundi sur l’usine de conversion d’Ispahan (centre), a dit Gholamreza Aghazadeh, président de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique, à Isna.
Le porte-parole des Affaires étrangères a dit plus tôt dans la journée que la conversion reprendrait aussitôt que l’agence onusienne de non-prolifération aurait posé ses caméras de surveillance sur l’usine.
M. Aghazadeh a été moins catégorique: « La levée des scellés et le redémarrage de l’usine interviendront prochainement ».
« Les Iraniens doivent savoir que la décision de reprendre Ispahan est due aux agissements irresponsables des Européens », a-t-il dit.
Il a qualifié les propositions européennes d' »insultantes à l’égard de l’Iran ».
Les Européens « savent très bien que le cycle du combustible nucléaire (qui comprend la conversion et l’enrichissement d’uranium) est notre ligne rouge », a-t-il ajouté.
« Nous demandons que les questions marginales de coopération économique politique et sécuritaire soient sorties des négociations car elles ont pris le pas sur la question principale », la coopération nucléaire, a-t-il dit.
L’Iran est plus que jamais sous la menace d’être traîné devant le Conseil de sécurité de l’Onu depuis qu’il a informé l’AIEA le 1er août de sa décision de reprendre la conversion.
La conversion est l’opération préalable à l’enrichissement d’uranium qui fournit le combustible pour les centrales civiles, mais peut être détourné à des fins militaires.
Depuis décembre, l’UE3 essaie de convaincre l’Iran de renoncer à toutes ses activités de conversion et d’enrichissement.
Elle lui a soumis vendredi 34 pages de propositions de coopération nucléaire, commerciale et politique. Mais ces propositions, soutenues par les Américains malgré certaines réserves, refusent aux Iraniens la conversion et l’enrichissement. L’Iran les a rejetées, les qualifiant d' »inacceptables ».

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous