IranNucléaireL’Iran représenterait une « menace sérieuse » si le...

L’Iran représenterait une « menace sérieuse » si le pays se dotait d’armes nucléaires

-

Daily Telegraph, 23 novembre – Tony Blair a déclaré hier aux membres de son parlement que l’Iran constituerait une sérieuse menace à la stabilité et à la paix dans le monde si le pays développait une capacité nucléaire.

Il a affirmé que cela représentait beaucoup d’ « inquiétude et [de »> préoccupation » parce que l’Iran est un pays puissant avec une grande partie des ressources en énergie du monde à sa disposition. Cette menace pour les ressources mondiales en énergie, étant donné que de grosses réserves de pétrole et de gaz se trouvent sous le contrôle d’États marginaux et instables comme l’Iran, constitue l’un des arguments avancés par le Premier ministre pour justifier la réactivation du programme d’énergie nucléaire de la Grande-Bretagne.

Devant le Comité de liaison de la Chambre des communes, M. Blair a bien fait comprendre qu’il était disposé à donner le feu vert pour une nouvelle génération de centrales nucléaires, ajoutant qu’il était prêt à faire face au mécontentement provoqué par cette décision impopulaire.

« Concernant des problèmes tels que le changement climatique, et vous le verrez également avec le débat sur l’énergie nucléaire, le gouvernement devra prendre des décisions difficiles et controversées. »

Il a déclaré que le programme nucléaire de l’Iran, son soutien au terrorisme et son « intervention » en Irak constituaient de graves raisons de s’inquiéter. Cependant, a-t-il ajouté, « personne n’envisage d’action militaire et tout ce qui s’ensuit » puisque l’Iran est un pays fondamentalement différent de l’Irak. M. Blair a affirmé qu’un retrait trop précipité des forces multinationales en Irak abandonnerait le pays à la merci de factions en conflit.

Il a qualifié de « foutaises » la déclaration de Mohammed Sidique Khan, un des tueurs kamikazes de Londres, selon laquelle la politique étrangère britannique « opprimait » les musulmans.

M. Blair a dû s’expliquer devant les parlementaires lorsque ceux-ci lui ont demandé si le gouvernement avait placé suffisamment d’efforts dans une campagne « de séduction » contre le sentiment d’aliénation des minorités ethniques.

« Je l’ai regardé et j’ai dit : ‘Il s’agit d’une personne qui a grandi dans ce pays qui jouit de la liberté entière de grandir dans ce pays et qui a un niveau de vie convenable parce qu’il a grandi dans ce pays’. »

7,062FansLike
1,180FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Pour rester au pouvoir, le régime iranien liquide les biens nationaux

Pendant plusieurs décennies, le chef suprême des mollahs, Ali Khamenei, a dilapidé les ressources et les richesses de l'Iran...

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous