IranNucléaireIran-Golfe : Les commentaires accablants des États du Golfe...

Iran-Golfe : Les commentaires accablants des États du Golfe et la contre-offensive de l’Iran

-

Iran Focus, Londres, 30 novembre – L’Iran a furieusement condamné les commentaires accablants que le Conseil de Coopération du Golfe (CCG) a fait plus tôt dans la semaine sur son programme nucléaire et son intervention dans les affaires intérieures des États membres du CCG.

Prenant la parole lors d’une conférence à Doha intitulée « L’OTAN et le Grand Moyen-Orient », le secrétaire général du CCG, Abdurrahman bin Hamad al-Attiyah, a déclaré que la question de l’Iran et du Golfe était une priorité absolue car elle était directement liée à la sécurité régionale.

Al-Attiyah a affirmé que la présence d’armes nucléaires dans la région déclencherait une course au nucléaire injustifiée et saperait la confiance mutuelle entre les États.

« Les ambitions nucléaires de Téhéran peuvent déclencher une course au nucléaire dans la région et créerait un climat de méfiance dans ses relations avec les États du CCG », a dit Al-Attiyah, avant d’ajouter « les ambitions nucléaires de l’Iran représentent une menace pour les pays membres du CCG et de l’OTAN. Elles peuvent également mettre en danger la sécurité mondiale ».

Le secrétaire général du CCG a accusé l’Iran d’interventionnisme dans l’Irak voisin, en particulier dans les régions du sud. Il a également critiqué l’ingérence de l’Iran dans les affaires intérieures des États du CCG et a appelé à la place Téhéran à dialoguer avec les pays.

Mardi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires Étrangères, Hamid-Reza Assefi, a contre-attaqué en condamnant sévèrement les accusations du chef du CCG.

« L’opinion publique dans la région va juger ces accusations sans fondement qui ignorent les sources principales de la menace (l’arsenal nucléaire du régime sioniste et la présence des forces d’occupation [américaines), ainsi que la pression grandissante des superpuissances sur les nations musulmanes dans la région qui vise à les priver de leur droit d’accès à la technologie moderne », a déclaré Assefi.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous