IranNucléaireLa Russie demande à l’Iran de geler ses activités...

La Russie demande à l’Iran de geler ses activités d’enrichissement d’uranium

-

Iran Focus, Londres, 12 janvier – Mardi, la Russie s’est jointe aux États-Unis et à l’Union Européenne pour pousser l’Iran à bloquer ses activités d’enrichissement d’uranium qui ont débuté à la première heure ce matin.

Dans une déclaration communiquée par des agences de presse russes, le ministre russe des Affaires Étrangères a exprimé sa « grande déception » en raison de la décision de Téhéran de reprendre la recherche sur l’enrichissement d’uranium.

L’Iran a accepté de suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium en 2003 afin d’éviter un renvoi devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies après qu’on ait découvert que l’Iran avait dissimulé des parties délicates de son programme nucléaire avancé à l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique. Ce projet de grande envergure a été découvert en août 2002, lorsqu’un groupe d’opposition, le Conseil national de la résistance iranienne, a dévoilé l’existence d’une usine d’enrichissement d’uranium à Natanz et d’un réacteur à eau lourde dans un site à Arak, dans le centre de l’Iran.

La déclaration russe appelle l’Iran à « revenir rapidement au moratoire et à une coopération totale avec l’AIEA dans la mise en œuvre des résolutions du conseil des gouverneurs de l’agence concernant le programme nucléaire du pays ».

La position de Moscou est considérée comme lourde de sens par les analystes politiques, qui affirment que les dirigeants iraniens comptaient sur le soutien des Russes pour éviter un renvoi devant le Conseil de Sécurité et d’éventuelles sanctions.

« Les islamistes radicaux menés par le guide suprême [l’ayatollah Ali Khamenei »> attachent une grande importance aux relations cordiales entre Téhéran et Moscou dans la situation d’impasse dans laquelle ils se trouvent avec l’Occident », a déclaré Ali Barati, un expert financier iranien basé à Paris. « Si la Russie commence à montrer des signes d’impatience, cela va avoir une influence sur la situation. »

L’AIEA a mis l’Iran en demeure de suspendre toutes ses activités d’enrichissement nucléaire de peur que le pays poursuive par la suite un programme de fabrication d’armes nucléaires.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous