IranNucléaireL’Iran essaie de creuser un fossé entre l’Europe et...

L’Iran essaie de creuser un fossé entre l’Europe et les USA

-

Iran Focus, Téhéran, 25 janvier – Mercredi, un haut responsable iranien a averti l’Europe qu’elle risquait de perdre sa position d’influence sur la scène internationale si le dossier nucléaire de l’Iran était renvoyé devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Ali Laridjani, secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale, a également menacé de reprendre l’enrichissement d’uranium et de mettre fin à toute coopération avec l’Agence Internationale de l’énergie atomique (AIEA), si les gouvernements occidentaux optaient pour la solution du Conseil de Sécurité.

Laridjani s’est adressé à la presse à son retour de Moscou en déclarant : « Nous avons préparé des scénarios en cas de mesures sévères de la part des Européens ».

« Si l’Europe prend une telle décision, nous redémarrerons notre travail car un renvoi du dossier iranien devant le Conseil de Sécurité de l’ONU représente une atteinte aux droits de l’Iran », a affirmé Laridjani.

« La nation iranienne est courageuse et sait très bien défendre ses intérêts nationaux », a avancé le haut responsable.

Laridjani a prévenu l’Occident que si l’Iran devait comparaître devant le Conseil de Sécurité, le pays entamerait la « phase 2 » de ses « mesures ».

L’Iran a déjà violé son accord antérieur avec la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne, les 3E, en redémarrant la recherche et le développement nucléaires dans son site d’enrichissement d’uranium de Natanz, ainsi que la conversion d’uranium à son usine d’Ispahan.

Laridjani a annoncé que l’Iran mettrait en application un projet de loi approuvé par le Majlis, ou parlement, dans le cas d’un renvoi aux Nations Unies.

Le 22 novembre 2005, le Majlis avait adopté un projet de loi d’urgence prévoyant la fin de la suspension volontaire des mesures par le gouvernement et de la coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique dans le cas où le dossier nucléaire du pays faisait l’objet d’un renvoi devant le Conseil de Sécurité de l’ONU.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous