IranNucléaireL’Iran fait pression sur la Grande-Bretagne avant une réunion...

L’Iran fait pression sur la Grande-Bretagne avant une réunion décisive à Londres

-

Iran Focus, Téhéran, 27 janvier – Les dirigeants iraniens et les médias d’État ont opposé un flot de propagande contre le gouvernement britannique avant une réunion devant avoir lieu lundi à Londres entre les ministres des affaires étrangères des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU et de l’Allemagne pour définir une action commune dans le conflit nucléaire iranien.

Le représentant dans la province du Khouzistan (sud-ouest du pays) du guide suprême de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, est la dernière personne en date à avoir accusé les États-Unis et la Grande-Bretagne d’être responsables du double attentat de mardi dans la ville pétrolière d’Ahwaz.

Seyyed Mohammad Ali Jazayeri, haut dignitaire religieux chiite et représentant du guide suprême dans la province du Khouzistan, a déclaré jeudi à l’agence presse du gouvernement Fars que les attentats qui ont coûté la vie à neuf personnes étaient « un complot tramé par l’Amérique et la Grande-Bretagne ».

« Il n’y a aucun doute sur le fait que les explosions à Ahwaz ont été planifiées par les États-Unis et la Grande-Bretagne », a affirmé Jazayeri.

« Les agents derrière ces actes criminels sont soutenus par l’Arrogance Mondiale (les États-Unis). Ils ont l’intention de perturber la paix et la tranquillité de notre pays, de décourager notre nation déterminée, d’affaiblir notre solidarité, de nous diviser et d’ouvrir la voie pour des conflits internes et une guerre civile. Et tout ceci dans le but de servir les intérêts des Sionistes », a-t-il ajouté.

Au moins neuf personnes ont été tuées et 46 ont été blessées lorsque les deux bombes ont explosé dans une banque et dans un bâtiment public à Ahwaz.

Mercredi, après une réunion du cabinet à Téhéran, le président radical iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré : « L’empreinte des occupants de l’Irak dans les événements d’Ahwaz est on ne peut plus claire et ils doivent reconnaître leur responsabilité dans ces actes criminels ».

Le ministre des Affaires Étrangères iranien Manouchehr Mottaki a déclaré mercredi à la presse que la Grande-Bretagne devait être tenue responsable pour son rôle dans le double attentat.

« La Grande-Bretagne doit répondre aux questions que se pose la nation iranienne au sujet des événements d’Ahwaz et des explosions terroristes [dans la province »> du Khouzistan », a affirmé Mottaki.

Ahwaz, capitale de la province du Khouzistan dominée par les Arabes, est le lieu de protestations anti-gouvernementales persistantes depuis début 2005. L’Iran montre du doigt la Grande-Bretagne et l’accuse d’être le principal auteur des violences dirigées contre le gouvernement en Khouzistan.

Mottaki a affirmé que Londres devait répondre de sa « coopération et de son soutien aux forces occupantes à Basra et des troubles, explosions et événements qui se sont produits en Khuzestan ».

Le ministre des Affaires Étrangères iranien a déclaré que les services de renseignements de son pays sont certains que les attentats ont été planifiés soit à Londres, soit à Basra, ville du sud de l’Irak, où sont basées les troupes britanniques.

« Les attentats d’hier ont été commis par des individus qui, aux côtés de leurs collègues de même sensibilité à Londres, prennent fièrement des photos avec les dirigeants britanniques. A Basra, ils sont soutenus par les commandants de l’armée britannique. Le gouvernement britannique doit répondre de ses actes devant la nation iranienne », a affirmé Mottaki.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous