IranNucléaireUn sénateur américain appelle à une politique de fermeté...

Un sénateur américain appelle à une politique de fermeté contre l’Iran

-

Iran Focus, Londres, 6 février – Un sénateur des États-Unis a appelé la communauté internationale à adopter une politique de fermeté vis-à-vis de la menace d’un Iran nucléaire armé.

Le sénateur Joseph I. Lieberman (du Connecticut) a déclaré samedi lors de la conférence annuelle de Munich sur la politique de sécurité que « la stabilité et le bien-être aussi bien de l’UE que des États-Unis sont menacés par le programme d’armes nucléaires de l’Iran ».

Lieberman a affirmé que l’UE3 (la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne) avaient passé deux ans à essayer de trouver avec Téhéran une solution diplomatique au conflit international. « Malheureusement, le gouvernement iranien a répondu en ignorant ses obligations et ses autres promesses et en persistant à vouloir faire avancer son programme nucléaire. »

Le sénateur démocrate a décrit le président radical iranien Mahmoud Ahmadinejad comme « l’illustration la plus récente et la plus extrême du caractère médiocre, fanatique et corrompu du gouvernement iranien ».

En référence aux propos d’Ahmadinejad qui a qualifié l’holocauste de « mythe » et qui a menacé de « rayer [Israël »> de la carte », le sénateur a déclaré : « L’histoire nous enseigne cette leçon cruciale : parfois les personnes qui prônent la haine et la violence font exactement ce qu’elles disent. On en trouve la preuve dans des exemples aussi variés que les écrits d’Hitler dans les années 30 et les discours polémiques de Ben Laden dans les années 90. Nous devons donc prendre les déclarations d’Ahmadinejad au pied de la lettre et sérieusement. Nous avons connu dans le passé ce schéma effrayant de discours extrémistes, de négociations fourbes, de préparation pour une agression et de rejet d’engagements internationaux et il a été suivi par une guerre. Ne faisons pas l’erreur de laisser cela se reproduire ».

Il a ajouté que la communauté internationale « regrettera » d’avoir ignoré les menaces posées par Téhéran et d’avoir mené des « négociations interminables et désespérées » avec ce régime. Étant donné la décision récente des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour que l’Iran soit « renvoyé » devant cet organisme, je demande à nos gouvernements respectifs de prendre des mesures vigoureuses sous les auspices de l’ONU pour persuader Téhéran d’abandonner son aspiration à l’arsenal nucléaire. »

Lieberman a réclamé que des sanctions soient imposées à la République Islamique si elle ne tenait pas compte des requêtes des Nations Unies pour qu’elle abandonne ses activités nucléaires.

D’après Lieberman, l’OTAN devrait intervenir pour répondre à ce défi de développement d’armes nucléaires en Iran.

« Je suggère que l’OTAN commence à réfléchir maintenant à la manière dont elle pourrait employer ses ressources militaires pour réaliser notre objectif commun de stopper le programme militaire nucléaire de l’Iran. Par exemple, l’OTAN peut mener des activités de surveillance et d’interdiction suffisamment importantes et durables pour assurer un blocus économique ou politique et nous défendre contre la réaction potentielle de l’Iran. »

« Nous devons apporter un soutien plus actif aux dissidents qui luttent pour la démocratie à l’intérieur de l’Iran et allouer beaucoup plus de ressources dans un programme électronique et de diffusion destiné aux Iraniens, qui de toute évidence, restent étrangers à la clique de fanatiques qui les gouverne », a-t-il ajouté.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous