IranNucléaireCheney : La situation nucléaire en Iran est «...

Cheney : La situation nucléaire en Iran est « dangereuse »

-

Reuters, Washington, 7 février – Mardi, le vice-président Dick Cheney a déclaré que le conflit nucléaire avec l’Iran était une situation dangereuse qui a été aggravée par les « propos scandaleux » du président Mahmoud Ahmadinejad.

Cheney s’est réjoui de la décision de l’agence de surveillance nucléaire des Nations Unies de renvoyer l’Iran devant le Conseil de Sécurité, mesure qu’il considère comme la « bonne décision ». Il a déclaré que les États-Unis préconisaient la diplomatie pour sortir de l’impasse à propos des ambitions nucléaires de Téhéran mais qu’aucune option, dont l’action militaire, n’était exclue.

« Nous pensons que la situation est dangereuse et je crois que la communauté internationale le pense aussi », a affirmé Cheney dans une interview diffusée mardi soir lors du « Newshour » de PBS.

« Je pense que chacun s’inquiète de plus en plus à propos des dirigeants en Iran », a dit Cheney. « Le nouveau président a tenu des propos plus que scandaleux. »

La communauté internationale a condamné Ahmadinejad pour son discours anti-israélien ces derniers mois, et particulièrement pour avoir dit que l’État juif devait être rayé de la carte et pour avoir mis en doute l’existence de l’holocauste.

« Lorsque l’on pense à un gouvernement comme celui de l’Iran qui soutient traditionnelllement des organisations terroristes … une nation désormais gouvernée par un homme qui a parlé à plusieurs reprises de la destruction d’Israël, tout le monde a peur à l’idée qu’un Iran doté d’armes nucléaires puisse devenir une source majeure d’instabilité dans cette partie du monde », a déclaré Cheney.

Téhéran insiste sur le fait que son programme nucléaire est destiné à la génération d’électricité pour son économie, mais les États-Unis et d’autres puissances internationales l’accusent de chercher à développer des armes atomiques.

Cheney a rejeté tout parallèle entre l’Iran et l’Irak, que les USA ont envahi en 2003 en partie parce qu’ils pensaient que le pays détenait des armes de destruction massive.

Cheney a fait remarquer que Téhéran avait rejeté la proposition russe consistant à enrichir de l’uranium destiné à un réacteur civil en Iran puis à récupérer le combustible épuisé et que l’Iran désirait « bénéficier de sa propre capacité d’enrichissement afin de le mener au niveau requis pour la fabrication d’armes nucléaires ».

« Il ne semble donc y avoir aucun doute sur la nature de leurs intentions. »

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous