IranNucléaireNucléaire: Solana "n'exclut pas" des sanctions contre l'Iran

Nucléaire: Solana « n’exclut pas » des sanctions contre l’Iran

-

AFP, Vienne, 10 mars – Le Haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Javier Solana, « n’exclut pas » des sanctions contre Téhéran après la transmission du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité de l’Onu, a-t-il indiqué à un journal autrichien.

« Je n’exclus pas des sanctions, tout dépend cependant de la nature des sanctions. Nous ne voulons sûrement pas toucher le peuple iranien », a-t-il déclaré dans une interview au quotidien Der Standard parue vendredi.

« La mission du Conseil de sécurité ne sera pas facile », a-t-il estimé. Un point crucial de « la discussion politique sera de déterminer quels sont les effets à court terme que nous prévoyons », a ajouté M. Solana.

Le Haut représentant participe vendredi et samedi à une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Salzbourg, qui débattra notamment du dossier nucléaire iranien.
L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a transmis mercredi le rapport de son directeur Mohamed ElBaradei sur l’Iran au Conseil de sécurité, ouvrant la voie à des mesures de l’Onu contre l’Iran.

M. Solana estime cependant qu' »il existe toujours du temps pour la diplomatie » dans ce dossier.
« Nous étions très proches d’une solution lors de nos dernières négociations à Vienne » à l’approche et en marge d’une réunion du Conseil des gouverneurs de l’AIEA de lundi à mercredi, a-t-il affirmé.

« Mais au final la question de l’enrichissement d’uranium en Iran s’est avérée déterminante. Nous avons vraiment essayé, sur une longue période, de trouver un compromis sur l’Iran, mais à la fin cela s’est avéré tout simplement impossible », a indiqué M. Solana.

Vendredi dernier, le Haut représentant avait rencontré le négociateur iranien Ali Larijani à Vienne dans le cadre d’une réunion avec les trois pays européens impliqués dans la crise (Allemagne, France, Grande-Bretagne – UE-3). Celle-ci n’avait pas abouti à un compromis.

Les Occidentaux soupçonnent Téhéran de vouloir utiliser

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous