IranNucléaireL’Iran ne négociera pas et ne « reviendra pas...

L’Iran ne négociera pas et ne « reviendra pas sur sa position »

-

Bloomberg, 22 mai – L’Iran ne négociera pas concernant l’enrichissement d’uranium, a affirmé aujourd’hui le porte-parole du gouvernement iranien, Gholam Hossein Elham, malgré les efforts européens pour formuler une offre censée convaincre l’Iran de mettre fin à son programme nucléaire.

« Nous protégeons notre droit à l’enrichissement » dans le cadre du Traité de Non-prolifération nucléaire, a déclaré Elham, cité par l’agence de presse des étudiants iraniens ISNA. « Les autres pays doivent reconnaître ce droit. Ce n’est pas une chose sur laquelle nous pouvons revenir. »

La France, l’Allemagne et le Royaume-Uni travaillent sur une série de mesures incitatives commerciales et technologiques afin d’encourager l’Iran à stopper l’enrichissement d’uranium. Cette offre fera l’objet de débats au meeting des cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations Unies (la France, la Chine, la Russie, le Royaume-Uni et les USA) et de l’Allemagne le 24 mai à Londres, a rapporté l’Agence France Presse.

Le porte-parole du ministère des Affaires Etrangères iranien, Hamid Reza Asefi, a conseillé aux trois pays de négocier au nom de l’Union Européenne et de présenter une proposition « tournée vers l’avenir », assurant qu’ils « ne reviendraient pas sur leur position » concernant l’enrichissement.

L’Allemagne et la Chine sont d’accord sur le fait que l’Iran ne doit pas être autorisé à développer des armes nucléaires, a déclaré aujourd’hui la chancelière allemande Angela Merkel à Pékin après avoir rencontré le Premier ministre chinois Wen Jiabao.

« Nous avons discuté de l’Iran et sommes tombés d’accord sur le fait que ce pays ne doit pas obtenir la capacité de produire des armes nucléaires et ne doit pas faire proliférer des armes de destruction massive », a affirmé Merkel lors d’un briefing dans le Grand Hall du Peuple après avoir été accueillie par Wen.

CHINE, RUSSIE

La Chine et la Russie, tout en affirmant qu’elles ne veulent pas que l’Iran obtienne des armes nucléaires, sont réticentes à imposer des sanctions à la République islamique.

« Je ne me souviens d’aucun exemple dans l’histoire moderne où des sanctions ont rempli l’objectif désiré par leurs initiateurs », a déclaré hier le ministre des Affaires étrangères russe, Sergei Lavrov, à la presse en Arabie Saoudite, selon le site Internet du ministère des Affaires étrangères russe.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, qui a annoncé en avril que l’Iran avait rejoint le « club nucléaire » en enrichissant de l’uranium à un degré de pureté de 3,5 pourcent, suffisamment pour alimenter une centrale nucléaire, a affirmé qu’il ne cèderait pas son « or » en échange des « noix et du chocolat » offerts par l’Occident.
L’Iran a ignoré la date butoir du 28 avril non obligatoire fixée par le Conseil de Sécurité pour que le pays suspende son programme.

Les USA accusent l’Iran de se servir de ses recherches nucléaires comme couverture pour le développement de bombes atomiques. Le gouvernement iranien prétend que son programme est à usage civil uniquement.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous