IranNucléaireL'Iran annonce l'arrestation d'un "espion" nucléaire

L’Iran annonce l’arrestation d’un « espion » nucléaire

-

AFP : 2 décembre – Le ministère iranien des Renseignements a annoncé l’arrestation d’un « espion » iranien qui disait vouloir construire des centrifugeuses destinées à enrichir l’uranium, portant ainsi atteinte à l’image du pays, a rapporté jeudi la presse.

« Asghar C., qui a un passé d’espionnage au profit des étrangers, cherchait à construire des centrifugeuses avec un contrat fictif sous le nom d’une fausse société », a annoncé le ministère des Renseignements.

« Cet individu cherchait à porter atteinte aux engagements internationaux de l’Iran, il a été arrêté et remis aux autorités judiciaires », a ajouté le ministère.

Selon le texte du ministère, les Etats-Unis ont mis en oeuvre des plans pour pouvoir « accuser l’Iran de ne pas respecter les conventions internationales et les accords passés (dans le dossier nucléaire) et dans ce cadre certains individus agissent pour faciliter ces accusations et donner des prétextes contre notre pays ».

L’Iran s’est engagé, conformément à un accord avec les trois grands pays européens (France, Grande-Bretagne, Allemagne), de cesser toutes ses activités liées à l’enrichissement, notamment la construction et l’assemblage de centrifugeuses.

L’Agence internationale de l’énergie atomique, agence onusienne veillant à la non-prolifération, a donné acte lundi à l’Iran de sa décision de suspendre l’enrichissement et s’est gardée d’en référer au Conseil de sécurité des Nations unies, comme les Etats-Unis le réclament depuis des mois et comme la menace en a pesé effectivement jusqu’au dernier moment sur l’Iran.

Le 18 novembre, un responsable de la justice a annoncé que quatre espions nucléaires étaient actuellement jugés par le tribunal révolutionnaire de Téhéran.

« Ces individus qui s’étaient infiltrés dans les centres nucléaires et avaient réussi à obtenir la confiance des responsables, espionnaient pour les pays étrangers », avait déclaré Ali Mobacheri, chef des tribunaux révolutionnaires, cité par le quotidien gouvernemental Iran.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous