IranNucléaireRencontre Solana-Larijani confirmée près de Berlin (porte-parole Solana)

Rencontre Solana-Larijani confirmée près de Berlin (porte-parole Solana)

-

AFP, Bruxelles, 27 septembre – Des entretiens entre le diplomate en chef de l’UE Javier Solana et le négociateur sur le nucléaire iranien Ali Larijani auront bien lieu ce mercredi à 17H00 (15H00 GMT) près de Berlin, a confirmé la porte-parole de M. Solana.

Javier Solana « part maintenant », a indiqué de Bruxelles la porte-parole, Cristina Gallach, peu après 13H30 (11H30 GMT).

Elle n’a pas précisé exactement le lieu de la rencontre, indiquant simplement qu’elle aurait lieu « à l’extérieur de Berlin ».

Une source iranienne proche des négociations sur le dossier nucléaire avait indiqué plus tôt qu’Ali Larijani était déjà arrivé à Berlin pour y rencontrer M. Solana, mais la porte-parole de M. Solana, Cristina Gallach, ne l’avait pas confirmé.

Ces entretiens sont présentés comme ceux de la dernière chance avant de décider d’éventuelles sanctions à l’ONU contre l’Iran, qui a refusé de se plier à l’exigence du conseil de sécurité de geler toutes ses activités d’enrichissement d’uranium au 31 août.

Le chef de la diplomatie iranienne Manouchehr Mottaki s’est montré optimiste avant la rencontre.

« Comme il y a une atmosphère de compréhension entre la République islamique d’Iran et l’Europe, nous pouvons être optimistes » sur l’issue de la rencontre, avait ajouté M. Mottaki, cité par la télévision d’Etat.

Parallèlement à la menace de sanctions qui continue à planer sur la République islamiste, MM. Larijani et Solana ont entamé des discussions visant à ce que Téhéran suspende son enrichissement d’uranium, dans le cadre d’une offre présentée en juin par le groupe dit des « 5+1 », qui réunit les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) plus l’Allemagne.

Les six pays proposent une série de mesures de coopération économique et diplomatique à l’Iran. Des négociations sur cette offre restent cependant liées à une suspension de l’enrichissement par Téhéran, qui s’accompagnerait simultanément d’un abandon de l’examen du dossier nucléaire iranien au Conseil de sécurité.

M. Solana s’était dit récemment encouragé par le degré d’implication inédit de l’Iran dans ces discussions.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous