IranNucléaireL'Iran au menu des discussions de Bernard Kouchner à...

L’Iran au menu des discussions de Bernard Kouchner à Washington

-

The Associated Press, 20 septembre – A l’occasion de sa première visite officielle aux Etats-Unis depuis son arrivée au quai d’Orsay, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a évoqué jeudi la crise nucléaire iranienne avec des responsables américains.

Lors d’une rencontre avec des membres de la commission des affaires étrangères de la chambre des représentants, le chef de la diplomatie française a notamment fait part de son opposition à un texte qui pourrait toucher les entreprises européennes opérant en Iran.

Le document a été approuvé en début d’année par les représentants. Il doit être soumis au vote du Sénat, puis signé par le président George W. Bush. Il prévoit d’étendre les sanctions actuelles contre l’Iran aux industries gazières et pétrochimiques. Les compagnies investissant dans l’industrie énergétique iranienne pourraient ainsi faire l’objet de représailles.

« Nous ne sommes pas d’accord pour renforcer un certain nombre des sanctions proposées et qui sont des mesures contre les entreprises », a prévenu Bernard Kouchner devant la commission.

Après cette rencontre, le ministre devait être reçu par la commission sénatoriale des Affaires étrangères, puis par le secrétaire à la Défense Robert Gates. Il rencontrera vendredi son homologue américaine, la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice, ainsi que le conseiller à la sécurité nationale Stephen Hadley.

Alors que les Etats-Unis font pression pour l’adoption de nouvelles sanctions contre Téhéran, Bernard Kouchner avait prévenu dimanche dernier que la communauté internationale devait se préparer au « pire », c’est-à-dire une guerre, si Téhéran parvenait à se doter de l’arme nucléaire. Il a ensuite fait marche arrière, précisant que tout devait « être fait pour éviter la guerre ».

Avant sa venue, le chef du quai d’Orsay avait rejeté la notion d’alignement sur la ligne diplomatique américaine. « Je privilégie l’Union européenne et c’est ma principale préoccupation (…) Alliés oui, alignés non », avait-il déclaré mercredi sur France-Inter.

La question du futur statut du Kosovo sera également au menu de ses discussions avec les responsables américains, alors que le sort de la province serbe est aujourd’hui dans l’impasse.

Belgrade, soutenue par la Russie, membre du Conseil de sécurité de l’ONU, rejette comme base des négociations le plan de l’émissaire des Nations unies Martti Ahtisaari, qui prévoit d’accorder à la province l’indépendance sous supervision internationale.

Bernard Kouchner, ancien administrateur du Kosovo, avait récemment sous-entendu que les discussions pourraient être prolongées de six mois, c’est-à-dire après la date-butoir fixé à décembre.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous