IranNucléairePour Robert Gates, l'Iran reste une menace malgré le...

Pour Robert Gates, l’Iran reste une menace malgré le rapport NIE

-

Reuters, Manama, 8 décembre – par Kristin Roberts – L’Iran représente une menace pour les Etats-Unis et le Proche Orient, a affirmé samedi le secrétaire américain à la Défense Robert Gates, malgré le rapport des services de renseignement américains selon lequel Téhéran a suspendu en 2003 son programme nucléaire militaire.

Dans un discours prononcé lors de la conférence de sécurité de Manama, Gates a déclaré que l’Iran était toujours à même de relancer son programme nucléaire et poursuivait l’enrichissement d’uranium, nécessaire à la fois à un programme nucléaire militaire ou civil.

Il a également accusé l’Iran de soutenir activement les insurrections d’Irak et d’Afghanistan, ainsi que les groupes islamistes du Hamas et du Hezbollah, et de menacer la région entière par son programme de missiles.

« Où qu’on regarde, on voit que la politique de l’Iran consiste à alimenter l’instabilité et le chaos, sans considérations de valeur stratégique ou de coût en vies innocentes, chrétiennes, juives et musulmanes », a déclaré Gates.

« Il fait peu de doutes que leur politique étrangère de déstabilisation constitue une menace envers les intérêts des Etats-Unis, de tous les pays du Proche-Orient et de tous les pays à portée des missiles balistiques développés par l’Iran. »

« AUCUN OBSTACLE À LA REPRISE »

Gates a également souligné que le rapport des services de renseignement, le National Intelligence Estimate (NIE), n’écartait pas la possibilité que Téhéran ait repris son programme d’armes nucléaires. Les autorités iraniennes assurent que leurs activités nucléaires relèvent strictement du domaine civil.

« Le NIE le dit clairement: l’Iran garde la possibilité de relancer son programme d’armement nucléaire à tout moment, et j’ajouterais, s’il ne l’a pas déjà fait », a ajouté l’ancien directeur de la CIA.

« Bien que le NIE ne le dise pas, il n’y a aucun obstacle à la reprise du programme nucléaire militaire iranien. Aucun, à l’exception de la communauté internationale. »

Le secrétaire à la Défense a appelé les Etats voisins de l’Iran à envisager un système d’alerte commun destiné à détecter des tirs de missiles. Une telle mesure, a-t-il ajouté, pourrait dissuader l’Iran de poursuivre la mise au point de telles armes.

L’Iran, qui devait participer à cette conférence, a annulé sa participation.

Gates revenait d’une tournée en Afghanistan et en Irak, où le commandement militaire lui a assuré que l’Iran continuait à soutenir l’insurrection.

La République islamique dément avoir armé, entraîné et financé les milices chiites en Irak, comme l’en accuse l’administration Bush.
Selon Gates, les progrès en matière de sécurité en Irak sont réels mais fragiles. Il a appelé les Etats voisins à soutenir le gouvernement de Bagdad.

« Certains, peut-être, à cause de rancoeurs passées et de désaccords, se réjouiraient d’un échec. Je leur dis respectueusement que de tels sentiments sont dangereusement imprévoyants et autodestructeurs. »

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous