IranNucléaireNucléaire iranien: Rice à Berlin mardi pour discuter de...

Nucléaire iranien: Rice à Berlin mardi pour discuter de sanctions de l’ONU

-

AFP, Washington, 16 janvier – La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, rencontrera mardi à Berlin ses homologues de cinq autres grandes puissances (« 5 + 1 ») pour discuter d’un renforcement des sanctions contre l’Iran sur son programme nucléaire, a indiqué mercredi son porte-parole.

Mme Rice sera à Berlin mardi pour des discussions avec les ministres des Affaires étrangères des « 5 + 1 », les cinq membres du Conseil de sécurité de l’ONU (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie et Chine) et l’Allemagne sur les éléments d’une troisième résolution du Conseil de sécurité de l’ONU sur ce sujet, a dit son porte-parole, Sean McCormack.

La réunion a deux buts, a-t-il expliqué aux journalistes: « Premièrement, je suis sûr qu’ils vont discuter d’une troisième résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, mais ils vont aussi discuter de la suite, de la direction stratégique à prendre après la résolution ».

« Donc, ce sera à la fois des discussions sur l’ici et maintenant, l’immédiat, des discussions sur la résolution, son contenu, puis des discussions sur ce qui va se passer ensuite », a-t-il dit, ajoutant qu’à sa connaissance il s’agira de la première réunion des 5 + 1 au niveau des ministres des Affaires étrangères depuis septembre.

Les grandes puissances responsables des discussions avaient rédigé le 11 décembre un projet de résolution prévoyant de nouvelles sanctions, après un entretien par téléphone entre les directeurs politiques de leurs ministères des Affaires étrangères.

La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice avait ensuite reconnu des « divergences tactiques avec la Russie en particulier, et dans une certaine mesure avec la Chine, sur le calendrier et la nature de nouvelles sanctions ».

Un rapport du renseignement américain, publié en décembre, affirme que l’Iran a mis fin à son programme d’armement nucléaire en 2003. Téhéran assure que son programme d’enrichissement d’uranium est pacifique.

Mme Rice aura aussi des entretiens bilatéraux, notamment sur le rôle de l’Allemagne dans « les efforts de l’Otan en Afghanistan », avant de se rendre à Davos (Suisse) pour y faire une allocution à l’occasion du Forum économique mondial mercredi.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous