IranNucléaireIran: un ex-négociateur nucléaire condamné à deux ans de...

Iran: un ex-négociateur nucléaire condamné à deux ans de prison avec sursis (agence)

-

AFP, Téhéran, 8 avril – Un ex-négociateur nucléaire iranien, Hossein Moussavian, a été condamné à deux ans de prison avec sursis pour « troubles contre la sécurité nationale », a rapporté mardi l’agence semi-officielle Fars.

« Hossein Moussavian a été condamné à deux ans de prison avec sursis et cinq ans de privation de fonction publique pour troubles contre la sécurité nationale », a expliqué l’agence, citant un responsable.

M. Moussavian était le porte-parole de l’équipe de négociateurs du dossier nucléaire iranien dirigé par Hassan Rohani, du temps de la présidence du réformateur Mohammad Khatami.

Proche des modérés, il est au centre d’un bras de fer entre les ultraconservateurs de l’actuel président Mahmoud Ahmadinejad et les conservateurs pragmatiques proches de l’ancien président Akbar Hachémi Rafsandjani.

Fin 2007, le porte-parole de la justice Alireza Jamshidi avait affirmé que M. Moussavian était innocent des accusations d’espionnage et possession de documents secrets, mais coupable de propagande contre le régime.

Mahmoud Ahmadinejad avait sévèrement critiqué cette décision, alors que des personnalités conservatrices avaient pris sa défense, signe de tensions politiques croissantes en Iran.

Dans une déclaration inhabituelle, le président iranien avait demandé que « les minutes des discussions entre M. Moussavian et les diplomates étrangers soient publiées ».

« Il y a eu entre 10 et 15 réunions avec des étrangers. Des paroles ont été échangées et des informations fournies. Il faut que le peuple soit mis au courant de ce qui a été dit (par Moussavian) aux étrangers », avait-il dit.

Le ministre des Renseignements, Gholamhossein Mohseni-Ejeie, était intervenu à son tour pour affirmer que M. Moussavian avait fourni des informations concernant l’interêt national à des ambassades étrangères.

La politique nucléaire du président Ahmadinejad est régulièrement critiquée par les réformateurs, proches de l’ancien président Mohammad Khatami, mais aussi les conservateurs pragmatiques proches de M. Rafsandjani.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous