IranNucléaireNucléaire: l'Iran n'échangera pas sa "dignité" contre des avantages...

Nucléaire: l’Iran n’échangera pas sa « dignité » contre des avantages (Ahmadinejad)

-

"Ils pensent pouvoir piétiner la dignité de la nation iranienne avec de telles choses", a dit le président cité par l’agence Isna, en ajoutant que "nous n’échangerons pas notre dignité contre quoi que ce soit".

Le diplomate en chef de l’Union européenne Javier Solana sera en Iran samedi et dimanche pour remettre l’offre des cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et de l’Allemagne.

"Les ennemis sont préoccupés de voir que la nation iranienne a préservé sa dignité et est devenue un modèle pour d’autres pays", a poursuivi le président iranien.

L’Iran est sous le coup de trois résolutions du Conseil de sécurité assorties de sanctions à cause notamment de son refus de suspendre son enrichissement d’uranium.

L’Union européenne a averti mardi qu’elle pourrait renforcer unilatéralement les mesures frappant la République islamique, en fonction de la réponse que cette dernière donnera à l’offre qu’apporte M. Solana.

Selon M. Ahmadinejad les grandes puissances "veulent forcer l’Iran à reculer mais (…) les ennemis n’atteindront jamais leur objectif".

L’offre qu’apporte M. Solana est une version "améliorée" de celle qu’il avait faite le 6 juin 2006, et que l’Iran avait rejetée.

Les grandes puissances y proposaient à l’Iran de suspendre son enrichissement d’uranium pendant des négociations sur plusieurs points de coopération.

Le diplomate de l’UE a affiché avant son départ un certain scepticisme sur ses chances de réussite.

"Je ne m’attends pas à des miracles, mais je crois que c’est important pour nous de continuer à tendre la main, pour dire clairement que nous avons une double approche", indiquait le 4 juin M. Solana.

Le président iranien n’est pas l’ultime décideur en la matière, cette prérogative revenant au guide suprême l’ayatollah Ali Khamenei.

La porte-parole de M. Solana, Christina Gallach, a indiqué qu’il partira dès vendredi vers l’Iran "pour des discussions ce week-end".

L’Iran s’est toujours refusé à suspendre son enrichissement d’uranium, en assurant que son programme a des fins purement civiles. Mais les grandes puissances craignent qu’il le détourne à des fins militaires.

Le président américain George W. Bush a déclaré mercredi que "toutes les options restent ouvertes" pour contraindre Téhéran à suspendre son programme nucléaire suspect.

M. Bush a cependant souligné que la diplomatie restait la solution préférée pour régler le différend avec l’Iran. "Nous donnons une chance à la diplomatie", a-t-il déclaré. "Toutes les options restent ouvertes mais ma préférence va à une solution diplomatique".

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous