IranNucléaireL'Iran capable de fabriquer le déclencheur d'une bombe atomique...

L’Iran capable de fabriquer le déclencheur d’une bombe atomique (opposition)

-

AFP, Paris, 3 février – L’Iran a désormais acquis les matériels et la technologie nécessaires à la fabrication du mécanisme permettant de déclencher une bombe nucléaire, a déclaré jeudi à Paris le principal groupe d’opposition iranien.
Citant des sources au sein du programme nucléaire iranien, un responsable du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), Mohammad Mohadessine, a précisé que Téhéran avait produit du polonium 210 et importé du béryllium, deux éléments nécessaires à la fabrication d’un « initiateur à neutrons ».
Le régime iranien a également développé des « générateurs de neutrons », autre composante essentielle d’un initiateur à neutrons, a ajouté M. Mohadessine lors d’une conférence de presse, en soulignant que « toutes ces activités ont été dissimulées à l’AIEA » (Agence internationale de l’énergie atomique).
L’initiateur à neutrons, qui permet de déclencher la réaction en chaîne de la fission, est aussi important que les deux autres parties d’une bombe atomique: le combustible et le système de lancement.
« Le régime de Téhéran produit du polonium 210 et du béryllium. Il importe du béryllium et produit des générateurs à neutrons », a affirmé M. Mohadessine.
« Au moment où nous parlons, Téhéran a déjà réussi à utiliser le béryllium combiné à du polonium 210 à des fins d’essais en laboratoire à grande échelle et il est très proche de la production industrielle », a-t-il assuré.
Ce responsable du CNRI, vitrine politique des Moudjahidine du Peuple, a souligné que Téhéran se rapprochait ainsi « d’étapes sensibles dans sa quête de la bombe atomique ».
Le 10 septembre, M. Mohadessine avait estimé que le régime iranien cherchait à obtenir la bombe atomique « au maximum pour la première moitié de l’année 2005 ».
Les Etats-Unis et Israël accusent l’Iran de vouloir utiliser son programme nucléaire civil pour fabriquer l’arme atomique, ce que Téhéran dément.
Téhéran a accepté la suspension de ses activités d’enrichissement d’uranium contre une promesse de l’Union européenne de coopération. Mais l’Iran souhaite que cette suspension soit temporaire, alors que l’UE exige qu’elle soit permanente.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous