IranNucléaireNucléaire: l'Iran prêt à négocier mais sans renoncer à...

Nucléaire: l’Iran prêt à négocier mais sans renoncer à ses « droits »

-

"L’Iran ne reculera pas sur ses droits en matière nucléaire. La volonté du peuple iranien est ferme et continuera conformément aux principes définis par le guide suprême", l’ayatollah Ali Khamenei, a déclaré M. Elham devant la presse.

Vendredi, l’Iran avait donné sa réponse à l’offre faite par les grandes puissances pour l’amener à suspendre l’enrichissement d’uranium. "L’Iran insiste sur des négociations (avec les grandes puissances) dans le respect de ses droits et en évitant toute privation (de ses droits) par rapport aux règles internationales", a-t-il ajouté, reprenant la position traditionnelle de Téhéran.

Il a ajouté que l’Iran est prêt à discuter "notamment avec le groupe 5+1", les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France ainsi que l’Allemagne, "sur les points communs du paquet iranien et de l’offre des grandes puissances".

Le diplomate en chef de l’Union européenne, Javier Solana, a remis le 14 juin au nom du groupe une offre de coopération à l’Iran. En mai dernier, l’Iran avait transmis un "paquet" de propositions pour "régler les problèmes du monde" aux membres du groupe 5+1.

L’Iran a remis vendredi sa réponse à M. Solana, a déclaré sa porte-parole, sans en préciser le contenu. Christina Gallach s’est contentée d’affirmer que le chef de la diplomatie de l’UE et le principal négociateur iranien sur le nucléaire, Saïd Jalili, "avaient eu vendredi matin une conversation positive et constructive".

L’ouverture de négociations sur l’offre des grandes puissances est conditionnée à l’abandon par l’Iran de toutes ses activités d’enrichissement d’uranium, dont la communauté internationale craint qu’elles n’alimentent un programme secret de fabrication de l’arme atomique.

M. Solana a néanmoins laissé ouverte la possibilité d’une période de pré-négociation, pendant laquelle les grandes puissances ne renforceraient pas les sanctions tandis que l’Iran ne mettrait pas en route de nouvelles centrifugeuses, selon des sources diplomatiques.

L’offre présentée mi-juin est une version légèrement remaniée d’une proposition faite en juin 2006 par M. Solana, et refusée par les Iraniens. Le Conseil de sécurité de l’ONU a depuis adopté trois résolutions assorties de sanctions les enjoignant d’arrêter l’enrichissement.

Un espoir de déblocage de ce dossier est apparu mercredi avec la publication d’un texte d’Ali Akbar Velayati, conseiller du guide suprême, plaidant pour un "compromis" entre Téhéran et les autres pays sur la question nucléaire.

Interrogé à propos des déclarations de M. Velayati, le porte-parole du gouvernement a affirmé que la position de l’Iran n’avait pas changé. "Les gens sont libres d’exprimer leur point de vue personnel. Mais c’est le gouvernement qui est responsable et décide (…) conformément aux principes définis par le guide suprême", a-t-il déclaré.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous