IranNucléaireLe parlement fait un nouveau pas vers une reprise...

Le parlement fait un nouveau pas vers une reprise de l’enrichissement d’uranium

-

AFP, Téhéran, 15 février – Le parlement iranien devait effectuer mardi un nouveau pas vers une reprise de l’enrichissement d’uranium, assumant ouvertement le risque de tensions avec les Américains et les Occidentaux, a déclaré un haut responsable parlementaire.
Une proposition de loi obligeant le gouvernement à mener des activités d’enrichissement devait en effet franchir une première étape parlementaire en étant adoptée par la Commission des Affaires étrangères et de la Sécurité nationale, a dit le président de cette dernière, Allaeddine Boroujerdi, cité par l’agence estudiantine Isna.
Le texte devra ensuite être soumis à la séance plénière du Majlis (assemblée).
« C’est la décision sans retour du régime (…) c’est pourquoi nous connaîtrons à l’avenir des tensions avec les Américains et les Occidentaux », a dit M. Boroujerdi. L’Iran « est déterminé à reprendre l’enrichissement le plus rapidement possible », a-t-il dit.
« Nous n’avons pas d’autre choix » car les générations futures n’auront plus de pétrole pour couvrir leurs besoins énergétiques, « et nous devons accepter les conséquences des ces tensions », a-t-il ajouté.
L’enrichissement, qui, selon son degré, peut fournir le combustible à des centrales électriques civiles ou à des bombes, représente une préoccupation majeure de la communauté internationale face aux activités nucléaires iraniennes.
Trois grands pays européens (Allemagne, France, Grande-Bretagne) ont obtenu en novembre que la République islamique suspende toutes ses activités d’enrichissement. Ils lui ont promis une coopération nucléaire, technologique et commerciale contre des « garanties objectives » que ses activités nucléaires resteraient purement civiles. De difficiles tractations sont en cours.
L’Iran n’a cessé de dire cependant qu’il reprendrait l’enrichissement au bout de quelques mois et ne renoncerait jamais à ce droit.
La décision dans les affaires nucléaires iraniennes appartient à un cercle restreint. Cependant, le Parlement a, à des moments diplomatiques cruciaux, véhiculé le message de la fermeté iranienne. Il a ainsi déjà adopté le 31 octobre un texte de loi symbolique en faveur de l’enrichissement.

7,062FansLike
1,180FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Pour rester au pouvoir, le régime iranien liquide les biens nationaux

Pendant plusieurs décennies, le chef suprême des mollahs, Ali Khamenei, a dilapidé les ressources et les richesses de l'Iran...

Le monde doit reconnaître le droit du peuple iranien à l’autodéfense

Victor Hugo a dit un jour : "Quand la dictature est un fait, la révolution devient un droit." Tout...

Iran : 60 % de la population est pauvre

Les paniers de subsistance du peuple iranien se réduisent considérablement. Ceci, à son tour, a introduit de nouvelles préoccupations...

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous