IranNucléaireL’Iran menace de mettre fin à l’accord sur le...

L’Iran menace de mettre fin à l’accord sur le nucléaire avec l’UE

-

Iran Focus, Téhéran, 4 mars – L’Iran a menacé aujourd’hui de mettre fin à l’accord nucléaire avec la troïka européenne, disant qu’il n’était pas lié aux engagements précédents, si elle continuait à appeler à la suspension permanente de l’enrichissement de l’uranium par le régime iranien.

Si les Européens ne respectent pas l’accord nucléaire entre l’Iran et l’UE et demandent un arrêt permanent de l’enrichissement de l’uranium, l’Iran ne remplira pas ses engagements, a déclaré le porte-parole du régime Abdollah Ramezanzadeh dans une interview avec l’agence de presse officielle Mehr.

Ramezanzadeh a affirmé que la troïka n’avait pas officiellement demandé que l’Iran arrête définitivement son programme d’enrichissement, mais que si elle le faisait, l’Iran ne verrait plus de raison de remplir ses engagements précédents.

Il a précisé que l’Iran avait « volontairement » suspendu ses activités d’enrichissement, mais que si l’AIEA ou les Européens essayaient d’en faire une obligation, alors l’Iran ne l’accepterait pas.

Au début de la semaine, un expert estimait « qu’encouragé par des signes comme quoi les Américains pourraient rejoindre les négociations de l’UE avec l’Iran sur le nucléaire, en offrant des avantages à Téhéran, l’Iran durcit sa position et tente sérieusement de dicter ses volontés au cours des négociations nucléaires avec la troïka européenne.

Ali Safavi, président de l’institut de Recherche politiques sur le Moyen-Orient, situé à Washington, a déclaré à Iran Focus que « les signes émanant de l’administration Bush sur son désir de rejoindre l’approche erronée de la carotte et du bâton de l’Europe pour traiter le programme nucléaire secret de l’Iran, ont désormais convaincu la théocratie au pouvoir qu’elle peut s’en sortir avec davantage de violations de ses obligations nucléaires sans peur de représailles. »

Ali Safavi a ajouté que le régime se servait des négociations comme d’un mécanisme pour gagner du temps afin de poursuivre en secret ses activités sur l’armement nucléaire selon l’ordre donné par le guide suprême Ali Khameneï qui avait exigé que le régime possède la bombe avant la fin de 2005.

« La politique de complaisance de l’UE a échoué sur tous les plans, les droits de l’homme, le soutien au terrorisme de Téhéran à l’étranger, son ingérence en Irak ou sa course aux armements nucléaires », a souligné Ali Safavi.

L’expert a enjoint l’UE et les Etats-Unis à mettre le régime de Téhéran sur leur liste noire en le traduisant devant le conseil de sécurité de l’ONU, plutôt que de chercher à lui plaire en lui « offrant des concessions pour accepter ou non de violer les règlements internationaux auxquels ils sont légalement liés par le TNP. »

« Les mollahs sentent qu’ils peuvent désormais dicter les termes de leur traité nucléaire à l’occident. Pour stopper la menace de la prolifération atomique, ceux qui traitent avec ce régime devraient cesser de résister aux tentatives d’envoyer le dossier de l’Iran au Conseil de Sécurité de l’ONU après la session d’aujourd’hui du conseil des gouverneurs de l’AIEA, a-t-il conclu.

7,062FansLike
1,162FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous