IranNucléaireMalgré l'embargo, la Corée du Nord vend des armes...

Malgré l’embargo, la Corée du Nord vend des armes à la Syrie et à l’Iran (ONU)

-

AFP: La Corée du Nord continue d’exporter du matériel nucléaire et des missiles balistiques à des pays comme la Birmanie, la Syrie et l’Iran, malgré l’embargo dont elle fait l’objet, affirme un rapport du Conseil de sécurité de l’ONU publié vendredi.

« La République populaire démocratique de Corée continue de participer à des activités relatives aux armes nucléaires et aux missiles balistiques dans certains autres pays, dont la Birmanie, la République arabe syrienne et la République islamique d’Iran », avance ce rapport.

La Chine bloquait la publication de ce rapport depuis six mois, selon des diplomates onusiens.

Pyongyang poursuit ces activités malgré l’embargo sur les armes lui interdisant « de fournir des missiles, des composants et des technologies à certains pays », dont la Syrie et l’Iran, souligne le rapport.

Selon ce document, la Corée du Nord a, en particulier, « fourni une assistance à un programme nucléaire en Syrie, notamment pour la conception et la construction d’un réacteur thermique à Dair Alzour ».

Le rapport du Conseil de sécurité rappelle que « tous les Etats membres doivent empêcher la fourniture, la vente ou le transfert » à la Corée du nord « de toutes armes et matériels connexes, à l’exception des armes légères et de petit calibre et des matériels connexes ».

Il souligne que les Etats membres doivent également interdire l’achat à la Corée du Nord « de toutes armes et matériels connexes et empêcher tout transfert, en direction ou en provenance » de ce pays.

Selon ce rapport, la Corée du Nord « a créé un réseau international extrêmement complexe pour l’acquisition, la commercialisation et la vente d’armes et de matériel militaire et les exportations d’armes sont devenues l’une des principales sources de devises du pays ».

La Corée du Nord « a recouru à divers procédés de dissimulation pour contourner les sanctions du Conseil de sécurité: fausse déclaration de contenu et faux étiquetage des cargaisons, falsification du manifeste du fret, altération et falsification des renseignements concernant l’expéditeur d’origine et le destinataire final, recours à plusieurs couches d’intermédiaires, de compagnies écrans et d’établissements financiers », indique encore le document.

Plusieurs établissements publics de la Corée du Nord jouent un rôle majeur dans ce domaine, poursuit le rapport.

Outre le fret maritime, la Corée du Nord « utilise également la voie aérienne pour son commerce illicite ».

Selon des experts gouvernementaux cités par le rapport, « les exportations d’armes et de missiles » de la Corée du Nord « se situeraient en fait à 100 millions de dollars au minimum par an ».

La Corée du Nord « utilise toute une série de techniques pour dissimuler ses opérations et recourt notamment à des entités à l’étranger, à des sociétés écrans, à des mécanismes informels de transfert de fonds, à des passeurs de fonds et au troc ».

Dans son rapport, le Conseil de sécurité formule des recommandations pour accentuer la vigilance à l’égard des pratiques illégales de la Corée du Nord.

L’ONU a adopté un arsenal de sanctions contre Pyongyang après deux essais nucléaires en 2006 et 2009. En 2009, Pyongyang a claqué la porte de pourparlers à six impliquant la Chine, les deux Corées, le Japon, la Russie et les Etats-Unis visant à faire renoncer le régime communiste nord-coréen à ses ambitions nucléaires, en échange d’une importante aide énergétique.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous