IranNucléaireIran: l'expert de l'Onu sur les droits de l'homme...

Iran: l’expert de l’Onu sur les droits de l’homme mènera son enquête auprès des exilés

-

GENEVE, 09 nov 2012 (AFP) – Le rapporteur spécial de l’Onu sur les droits de l’homme en Iran Ahmed Shaheed mènera une deuxième enquête auprès de la diaspora iranienne en Allemagne, en Suède et en Norvège après le refus des autorités iraniennes de donner une réponse positive à ses demandes de se rendre en Iran, a annoncé vendredi le Haut commissariat de l’Onu pour les droits de l’homme.

Ahmed Shaheed se rendra dans ces trois pays du 11 au 22 novembre et y rencontrera les militants iraniens qui y résident pour enquêter sur « les accusations de torture, d’intimidation des militants, des juristes et des journalistes, et de discrimination à l’encontre des femmes, et des minorités ethniques et religieuses », a indiqué le Haut commissariet de l’Onu.

« J’ai reçu de nombreuses informations faisant toujours état d’inquiétantes allégations concernant la situation actuelle des droits de l’homme en Iran », a déclaré M. Shaheed. Le rapporteur de l’Onu compte « recueillir des informations supplémentaires auprès des Iraniens qui peuvent corroborer ces allégations ».

L’expert de l’Onu avait mené une enquête similaire en 2011 en France, en Allemagne et en Belgique. Il n’a toujours pas reçu de réponse positive aux demandes officielles qu’il a adressées aux autorités iraniennes pour pouvoir se rendre en Iran depuis qu’il accédé à ses fonctions en août 2011.

« J’espère toujours (pouvoir) coopérer avec le gouvernement (iranien), mais mon expérience a également montré qu’un des aspects les plus importants de cette mission (auprès de la diasporao iranienne)consiste à permettre à ceux qui s’estiment réduits au silence en raison de la peur ou du manque de ressources de s’exprimer », a souligné M. Shaheed.

A l’issue de sa précédente enquête, M. Shaheed avait demandé à l’Iran d’envisager un moratoire sur la peine de mort, et au minimum à ne pas appliquer la peine capitale dans le cas d’accusations qui ne relèvent pas des crimes les plus graves, tels qu’ils sont définis par le droit international.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous