NewsResistanceLe grand meeting du Bourget pour un Iran libre...

Le grand meeting du Bourget pour un Iran libre vu par la presse écrite et Internet

-

Le grand meeting du Bourget pour un Iran libre vu par la presse écrite et Internet

Plus de 100.000 Iraniens se sont réunis samedi 9 juillet à Paris pour demander un changement de régime en Iran lors d’un rassemblement organisé par le Conseil national de la Résistance iranienne. Les médias nationaux et internationaux se sont fait l’écho du succès de rassemblement annuel du CNRI.

Le quotidien francophone libanais : L’Orient-Le Jour

“Iran : l’opposition en exil dresse un sombre bilan de l’accord sur le nucléaire”.
“A l ‘occasion du rassemblement annuel de son mouvement, organisé au Bourget, près de Paris, qui rassemblait des milliers de personnes venues essentiellement d’Europe, mais aussi des Etats-Unis ou d’Australie. L’opposition iranienne en exil a dressé samedi un constat d’échec un an après l’accord historique sur le nucléaire iranien, estimant que le pays s’était depuis enfoncé dans la récession, coupé de ses voisins et durci en interne.”
(http://www.lorientlejour.com/article/995490/lopposition-iranienne-en-exil-dresse-un-sombre-bilan-de-laccord-sur-le-nucleaire.html)

Le site d’information français d’actualités indépendant : Mediapart
“Iran : succès diplomatique du CNRI”
“L’opposition iranienne a marqué un succès diplomatique cette fin de semaine à Paris en réunissant des dizaines de milliers de sympathisants pour le changement démocratique en Iran. Autour de Maryam Rajavi, la dirigeante de la Résistance iranienne, d’importantes personnalités, tel que le prince saoudien Turki Al Faisal, John Baird, MAE canadien (2011-2015), José Manuel Barroso, ancien président de la Commission européenne, cinq ex-ministres américains, ainsi qu’une centaines d’autres anciens responsables européens et arabes étaient réuni au Bourget en guise de solidarité avec le peuple iranien. Une foule immense et enthousiaste s’est rassemblée au Bourget pour appeler à un Iran libre et la fin de la dictature religieuse.”
(https://blogs.mediapart.fr/irani/blog/100716/iran-succes-diplomatique-du-cnri)

Le quotidien panarabe saoudien : Asharq Al Awsat
“100 000 Iraniens se sont rassemblés samedi à Paris
Les iraniens se sont rassemblés pour exprimer leur demande de changement de régime en Iran lors d’un rassemblement organisé par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). Maryam Radjavi, a déclaré lors de son discours d’ouverture que la seule solution serait un changement de régime pour améliorer la stabilité dans la région. Elle a déclaré qu’un changement de régime était la seule solution pour que l’Iran sorte de cette situation de « détérioration ».
(http://english.aawsat.com/2016/07/article55354152/100000-iranian-rally-paris)

Le quotidien des Émirats arabes unis de Duba: Gulf News
“Le prince saoudien pour un changement de régime en Iran lors de la conférence de l’opposition iranienne à Paris”
L’événement a été suivi par un certain nombre de partisans arabes et internationaux, dont l’ancien Premier ministre algérien Sid Ahmad Ghozali, l’ancien ministre jordanien de l’Information Salah Gualleb, l’ancien ministre égyptien des Affaires étrangères Mohammad Orabi et Azzam Al Ahmad, un membre du mouvement palestinien Fatah. L’un des principaux conférenciers était le prince saoudien Turki Al Faisal, président du Centre du Roi Faisal pour les Recherches et les Etudes Islamiques et ancien diplomate et chef du renseignement.
(http://gulfnews.com/news/mena/iran/saudi-prince-in-push-for-iran-regime-change-at-paris-opposition-conference-1.1859664)

The National, quotidien des Émirats arabes unis de Abu Dhabi:
“Les dissidents iraniens se rassemblent a Paris”
“L’ancien maître-espion saoudien, le Prince Turki Al Faisal, a appelé hier au renversement du régime iranien alors qu’il adressait un discours au rassemblement de l’opposition dissidente.
« La fin de votre lutte sera plus tôt que tard, je veux que ce régime soit renversé, » a -t il déclaré aux délégués lors de la manifestation annuelle tenue à Paris. Parmi les participants à la conférence des fonctionnaires, des politiciens et des militants issus de nombreux pays. comme l’ancien Premier ministre algérien Sid Ahmed Ghozali, l’ancien Premier ministre espagnol Joze Luis Zapatero, l’ancien président du Congrès américain Newt Gingrich et l’ancien maire de New York Rudy Giuliani.
(http://www.thenational.ae/world/middle-east/iranian-dissidents-rally-in-paris)

Geopolis, le site de FranceTélévisions qui décrypte les enjeux de la vie internationale :
“Le Saoudien Turki al-Fayçal au rassemblement des opposants iraniens à Khamenei”
“Lors du rassemblement annuel de l’opposition iranienne en exil, la présidente du CNRI, Maryam Rajavi, a dressé un bilan catastrophique de la gestion du pays, un an après l’accord sur le nucléaire iranien. Elle a également réussi à mobiliser des personnalités occidentales et arabes contre le régime de Khamenei, dont le prince Turki al-Fayçal, ancien chef des services de renseignements saoudiens.”
(http://geopolis.francetvinfo.fr/le-saoudien-turki-al-faycal-au-rassemblement-des-opposants-iraniens-a-khamenei-111701)

L’Agence Anadolu, agence de presse turque:
Le prince saoudien se joint à la réunion de l’opposition iranienne à Paris
« Les premières victimes de Khomeiny étaient le peuple iranien», a déclaré Faisal, ajoutant que l’Iran a suivi une politique isolationniste après la révolution, et que non seulement les militants politiques, mais aussi les minorités ethniques et religieuses étaient contre l’autoritarisme et ideologie totalitaire. Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne, un groupe d’opposition en exil, a ajouté que le nombre et l’infleunce des personnes qui résistent au régime iranien augmentaient tous les jours.”
(http://aa.com.tr/en/middle-east/saudi-royal-joins-iranian-opposition-meeting-in-paris/605053)

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous