NewsResistanceOpposants iraniens en Irak: garanties américaines, fin de sit-in...

Opposants iraniens en Irak: garanties américaines, fin de sit-in à Genève

-

AFP, 29 décembre 2008 – Des sympathisants des Moudjahidine du Peuple, principale force d’opposition iranienne, ont mis fin lundi à 126 jours de sit-in devant l’ONU à Genève après avoir obtenu des garanties sur la protection de leurs 3.500 partisans du camp d’Achraf en Irak, a constaté l’AFP.

L’ambassade américaine à Badgad a annoncé dimanche que "des forces américaines maintiendront une présence au camp d’Achraf" pour s’assurer que les résidents du camps seront "traités humainement" après la fin du mandat de l’ONU sur la présence étrangère en Irak, s’est félicité M. Bezhad Naziri, membre de la Commission des Affaires étrangères du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI).

Lundi après-midi, par une journée glaciale mais ensoleillée, plusieurs dizaines de manifestants ont fêté leur succès devant le Palais des Nations, siège européen de l’ONU avant de mettre fin à leur action.

Il avaient débuté leur sit-in le 25 août pour attirer l’attention sur la situation des membres de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) résidant depuis 22 ans dans le camp d’Achraf, situé à une centaine de kilomètres au Nord de Bagdad et à 80 kilomètres de la frontière iranienne.

L’OMPI et ses sympathisants craignaient que les Moudjahidine ne soient agressés et contraints de quitter l’Irak, "sous l’influence de l’Iran", après le 31 décembre, date de l’entrée en vigueur de l’accord américano-irakien sur le statut des forces américaines dans le pays.

Ils redoutaient particulièrement qu’ils ne soient refoulés vers l’Iran où ils risqueraient d’être torturés ou exécutés.
L’accord sur le statut des forces, qui remplacera l’actuel mandat des Nations unies, prévoit le retrait des troupes américaines des zones urbaines d’ici à juin 2009, puis leur retrait total d’Irak à fin 2011 au plus tard.

L’OMPI, fondée en 1965 avec pour objectif d’abord de renverser le régime du Chah, puis le régime islamiste, a été chassée d’Iran dans les années 1980. Elle figure sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous