Intelligence ReportsTerrorismeL'Albanie, hôte de l'OMPI, expulse deux diplomates iraniens

L’Albanie, hôte de l’OMPI, expulse deux diplomates iraniens

-

L'Albanie, hôte de l'OMPI, expulse deux diplomates iraniens

Avec Reuters
TIRANA, 15 janvier – L’Albanie, qui abrite une cité où résident des milliers de membres d’un groupe dissident iranien exilé, a expulsé mercredi deux diplomates iraniens, un peu plus d’un an après avoir expulsé l’ambassadeur iranien.

Le ministre des Affaires étrangères par intérim, Gent Cakaj, a identifié les diplomates dans une déclaration sur les réseaux sociaux comme Mohammad Ali Arz Peimanemati et Seyed Ahmad Hosseini Alast. Ils ont été expulsés pour activité incompatible avec leur statut diplomatique, expression souvent utilisée en cas d’espionnage.

« Les deux représentants de la République islamique d’Iran ont été invités à quitter immédiatement le territoire de la République d’Albanie », a déclaré Cakaj.

En décembre 2018, l’Albanie a expulsé l’ambassadeur d’Iran et un autre diplomate pour « atteinte à sa sécurité nationale ».

Au cours des six dernières années, l’Albanie, membre de l’OTAN, un allié des États-Unis, a accueilli un camp pour les membres de l’Organisation des moudjahidines du peuple d’Iran, qui s’oppose aux dirigeants religieux iraniens.

Le groupe a déménagé en Albanie dans le cadre d’un accord conclu avec le soutien des États-Unis, après que ses membres ont été attaqués dans leur ancienne base en Irak.

La présence des dissidents a été une source de friction constante avec l’Iran. Les médias albanais ont largement rapporté ce mois-ci les commentaires du guide suprême iranien Ali Khamenei, faisant référence à l’Albanie comme « un petit pays européen pervers où les éléments américains conspirent avec les traîtres iraniens et planifient des attaques contre la République islamique ».

Quelque 3 000 membres de l’OMPI vivent maintenant dans une cité baptisée Achraf3 près de Durres, le principal port d’Albanie. L’Albanie a déclaré en octobre dernier qu’elle avait déjoué un certain nombre d’attaques prévues l’année dernière par des agents iraniens contre des dissidents iraniens exilés.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous