Iran and its NeighboursL’Opposition syrienne refuse la présence des représentants du régime iranien

L’Opposition syrienne refuse la présence des représentants du régime iranien

-

Irrité par la décision de Staffan de Mistura (émissaire de l’ONU) d’envoyer une invitation au régime iranien, le principal allié de Bachar al-Assad, la Coalition nationale syrienne, la principale formation de l’opposition dans ce pays, a dit qu’il ne prendra pas part à des pourparlers avec lui, a déclaré aujourd’hui un membre de cette coalition.

Hisham Marwa, l’adjoint du chef de cette coalition, qui est reconnu par une grande partie de la communauté internationale, a refusé de participer à des pourparlers avec Staffan de Mistura en les qualifiants de « sans importance ». La Coalition nationale syrienne lui a remis une lettre dans laquelle elle a expliqué sa position.

« Nous attendions que M. De Mistura nous invite à de vraies négociations. Au lieu de cela, il nous a invités à des consultations sans importance à un moment où l’opposition syrienne est en train de remporter d’importantes victoires sur le terrain », a déclaré M. Marwa à l’AFP.

« Inviter l’Iran à participer à ces consultations a créé une situation tendue et ceci est le principale problème que nous avons avec M. de Mistura », a-t-il ajouté.

L’émissaire de l’ONU a entamé des pourparlers la semaine dernière avec un large éventail de parties impliquées dans le conflit syrien, y compris l’envoyé du gouvernement syrien à Genève.

Mais M. Marwa déclaré que la décision de M. De Mistura d’inviter quelques 40 « dissidents, artistes, organisations de la société civile et centres de recherche » à participer à ces pourparlers montre que sa démarche n’est pas très sérieuse.

« La manière dont il traite la Coalition nous donne l’impression qu’il ne cherche pas sérieusement une solution », a-t-il déclaré.

M. Marwa a également critiqué la position de l’émissaire de l’ONU qui insiste sur la présence du chef de la coalition, Khaled Khoja, à ces consultations.

« Au lieu de participer aux consultations, un membre de la coalition se rendra à Genève pour apporter deux lettres adressées à M. De Mistura et au Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki-moon. Dans ces lettre, nous avons exposé nos points de vue sur une solution politique, ainsi que nos observations sur la performance de Mistura », a précisé M. Marwa.

M. De Mistura a déclaré à Genève qu’il a « pris note » de la décision de la coalition et attend avec impatience de recevoir son envoyé.

« M. de Mistura est en effet intéressé à recevoir des points de vue de la coalition lors des consultations de Genève. Ceci est en effet tout le but de cette démarche », a déclaré le porte-parole de l’l’émissaire de l’ONU dans un communiqué.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous