Iran and its NeighboursIrakL'Iran a planifié d'infiltrer l'Irak durant le Ramadan

L’Iran a planifié d’infiltrer l’Irak durant le Ramadan

-

Washington Times:12 octobre

Par Jennifer Joan Lee

Paris – Un opposant de premier plan vivant à Paris a déclaré que jusqu’à 800 religieux et étudiants en théologie venant d’Iran allaient infiltrer les villes de l’Irak voisin durant le mois sacré islamique du Ramadan qui commence vendredi.

L’ayatollah Jalal Gandje’i, un critique important du régime iranien, a déclaré dans une interview au Washington Times que cet influx faisait partie des efforts continuels des décideurs politiques de Téhéran pour exploiter la crise en Irak afin d’y instaurer une république islamique intégriste sœur.

Les dirigeants religieux, envoyés par l’organisation de la propagande islamique, ont l’intention d’utiliser le mois saint pour propager des opinions islamiques militantes, a-t-il dit, avec pour but de renforcer les groupes politiques irakiens dont la philosophie et les buts coïncident avec ceux du régime théocratique iranien.

L’ayatollah a affirmé que les dirigeants religieux porteront leur message à Kout, Nasseriyeh, Amarra, Nadjaf, Bassora et Bagdad, rejoignant un réseau massif d’autres agents iraniens déjà en Irak, dont beaucoup se trouvent dans des cellules armées clandestines.

« Je m’attends à ce que la violence s’intensifie et cela préparera le terrain à davantage d’ingérence lors des élections irakiennes à venir », a dit l’ayatollah Gandje’ï, qui est affilié au Conseil national de la Résistance, un groupe désigné comme terroriste par le Département d’Etat américain.

Connu aussi comme l’organisation des Moudjahidines du peuple d’Iran, le groupe a été le premier à révéler les détails des activités nucléaires iraniennes.

« L’Iran espère utiliser les élections de janvier pour mettre ses propres intégristes islamistes au pouvoir », affirme le religieux. Il n’a pas spécifié avec quels dirigeants Téhéran travaillait en Irak.

S’exprimant au Conseil des relations internationales à New York la semaine dernière, le secrétaire à la défense Donald H. Rumsfeld a lui aussi estimé qu’il y avait « beaucoup d’ingérence » des Iraniens en Irak. « Il est clair qu’ils veulent influencer le résultat des élections, et ils s’efforcent de le faire avec agressivité », a-t-il ajouté. « Ils envoient de l’argent, ils envoient des armes et ils sont manifestement d’aucune aide. »

M. Rumsfeld a dit que des millions de réfugiés et de pèlerins traversaient régulièrement la frontière poreuse séparant l’Iran de l’Irak, ajoutant « qu’il n’y a aucun moyen de stopper ce flot de pèlerins. »

Un responsable de la section des intérêts iraniens à Washington à qui on demandait un commentaire, nous a dit de nous adresser à un numéro de téléphone à New York qui n’est plus en service.

L’ayatollah Gandje’i est un ancien élève du dirigeant de la révolution iranienne l’ayatollah Rouhollah Khomeiny. Il a fui le pays en 1982 après avoir été condamné à mort pour ses convictions anti-intégristes. Il a évoqué son réseau de contacts parmi les religieux en Iran comme source de ses informations.

Il a dit que quatre institutions iraniennes – les pasdarans, le ministère des renseignements et de la sécurité, la radio et télévision d’Etat et le clergé – coordonnaient les activités en Irak. Il a également accusé Téhéran d’avoir dépensé 70 millions de dollars dans l’envoi d’armes et d’hommes, y compris des commandos suicide, en Irak.

Depuis le renversement de Saddam Hussein en avril 2003, des milliers de mollahs iraniens sont allés en Irak, porteurs de livres, de CD et de cassettes faisant la promotion de leur version de l’islam.

L’ayatollah Gandje’i dit qu’ils ont élaboré une stratégie en deux temps pour s’emparer du pays : d’abord en ouvrant des œuvres de bienfaisances, des cliniques et des dispensaires pour gagner le cœur de la population locale et ensuite le développement de cellules armées clandestines qui mèneraient des opérations contre les forces de la coalition.

Dans une interview avec le journal arabe Asharq Al-Awsat en juillet, le ministre irakien de la défense Hazem Chaalan avait déclaré que l’intrusion iranienne avait été « vaste et sans précédent depuis l’arrivée du nouvel Etat irakien ». Il a dit que les Iraniens avait « pénétré les centres sensibles du pays et établi de nombreux centres de sécurité et de renseignements. »

« Durant l’année et demie qui s’est écoulée, il y a eu un effort concerté pour intervenir dans les affaires irakiennes. C’est quelque chose qui a été largement sous estimé par l’occident » a dit l’ayatollah Gandje’i.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous