Iran and its NeighboursIrakUn homme politique irakien chiite accuse l’Iran de complot

Un homme politique irakien chiite accuse l’Iran de complot

-

Iran Focus, Londres, 12 décembre – Lundi, l’ancien ministre irakien de la Défense, Hazem al-Chaalan, a accusé l’Iran de conspirer par l’intermédiaire d’agents en Irak dans le but de le faire emprisonner.

Al-Chaalan, éminent homme politique chiite laïc qui a été ministre de la Défense pendant la période de transition après la guerre, a été accusé en son absence par un jury irakien de blanchiment d’argent, accusation qu’il dément avec véhémence et qu’il considère comme fausse et motivée politiquement.

Il a annoncé qu’il souhaitait participer à un débat télévisé avec quiconque posséderait la preuve qu’il a détourné des fonds.

L’ancien responsable de la défense, qui siège actuellement à l’Assemblée Nationale irakienne, a déclaré que le seul moyen de sortir l’Irak de la crise est que le peuple élise un gouvernement.

Après son mandat au ministère de la Défense, il a voyagé en Jordanie puis au Royaume Uni.

Al-Chaalan, qui est chiite laïc, est retourné à Bagdad la semaine dernière malgré l’ordonnance du tribunal pour sa détention.

Suite à son retour en Irak, il a annoncé que les accusations portées contre lui étaient l’œuvre de Téhéran, qui agissait par l’intermédiaire de ses agents en Irak.

En janvier, al-Chaalan a accusé l’Iran de dépenser « plus d’un milliard de dollars pour son intervention dans les affaires internes de l’Irak ».

Ce chiite laïc a qualifié à plusieurs reprises l’Iran d’ « ennemi numéro un de l’Irak » et accusé l’État clérical de financer des attaques insurgées contre le peuple irakien.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous