Iran and its NeighboursIrakL’Iran commet une erreur avec son ingérence en Irak...

L’Iran commet une erreur avec son ingérence en Irak selon Rumsfeld

-

Reuters, Taormina, Sicile, 10 février, par Will Dunham – Le secrétaire à la défense Donald Rumsfeld, quelques jours après avoir appelé l’Iran le plus grand soutien du terrorisme au monde, a encore augmenté la pression sur Téhéran vendredi avec de nouvelles accusations d’ingérence en Irak.

Rumsfeld qui se trouve à Taormina, en Sicile pour un réunion des ministres de la défense de l’OTAN a utilisé son voyage en Europe, pour la deuxième fois en une semaine, pour parler en termes durs contre l’Iran, dont les Etats-Unis et l’UE croient qu’il développe des armes nucléaires en secret.

A une question durant une conférence de presse sur les affirmations américaines que l’Iran et la Syrie soutiennent les insurgés en Irak, Rumsfeld a dit : « Nous avons entrepris une série d’initiatives pour essayer de les persuader que leur comportement est dommageable au nouveau gouvernement irakien et aussi dangereuse pour la région. Jusqu’à présent, nous n’avons pas réussi. »

« Je pense qu’ils commettent une erreur », a dit Rumsfeld, « bien que je comprenne que de leur point de vue avoir un Irak libre, souverain et démocratique sur leurs frontières n’est pas très encourageant pour leur type de gouvernement. Je comprends donc pourquoi ils y opposent de la résistance »

Rumsfeld n’a pas fait d’allégations spécifiques sur une mauvaise conduite de l’Iran ou de la Syrie vis-à-vis de l’Irak. Dans le passé, les responsables américains avaient accusé l’Iran qui est à majorité chi’ites, d’encourager le radicalisme parmi les chi’ites irakiens, en majorité dans le pays, et de permettre le passage d’armes dangereuses en Irak.

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a dit que de telles accusations étaient fausses.

Les responsables américains ont aussi accusé la Syrie de laisser des combattants étrangers et des fonds passer la frontière pour entrer en Irak.
La Syrie dit qu’elle essaye de faire tout ce quelle peut et dit que c’est l’Irak et les Etats-Unis qui ne peuvent pas contrôler leurs frontières.

Les Etats-Unis ont environ 139.000 hommes de troupes en Irak, qui combattent les insurgés depuis près de trois ans maintenant.

Discutions sur l’ambition nucléaire iranienne

Rumsfeld a dit que durant une réunion privée avec le ministre russe de la défense Sergei Ivanov à Taormina, ils ont discuté du sujet des ambitions nucléaires iraniennes, mais il a refusé d’en parler davantage.

« Je n’aborderai pas les détails de ma conversation. C’était une réunion privée », a dit Rumsfeld.

Lors de la conférence annuelle sur la sécurité à Munich samedi dernier, Rumsfeld a accusé l’Iran d’être le premier sponsor du terrorisme au monde, une accusation rapidement rejetée par l’Iran.

L’Iran a annoncé qu’il allait reprendre l’enrichissement du combustible nucléaire après que le conseil d’administration de l’AIEA ait voté pour envoyer son programme nucléaire au Conseil de Sécurité des Nations Unies.

L’Iran insiste sur le fait que son programme nucléaire a pour but de générer de l’électricité, mais les Américains et les Européens disent que l’Iran cherche à construire un arsenal atomique.

Au sujet de l’Iran, le ministre anglais de la défense, John Reid, a dit qu’il ne fallait pas sous-estimer la détermination des puissances occidentales. « Nous ne devons jamais être dans une position où nous ne serions pas prêts à défendre ce que nous croyons être la vérité », a dit Reid lors d’une autre conférence de presse.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous