Iran and its NeighboursIrakBush avertit l’Iran de ne pas attiser la violence...

Bush avertit l’Iran de ne pas attiser la violence en Irak

-

Reuters, Washington, 29 janvier 2007 – Par Tabassum Zakaria – Le président des Etats-Unis, George W. Bush, a juré lundi de réagir fermement si l’Iran attisait la violence en Irak, mais il a ajouté qu’il n’avait pas l’intention d’envahir le pays.

Washington accuse Téhéran de saper les efforts visant à ramener la stabilité en Irak et de poursuivre un programme d’armes nucléaires. Deux porte-avions américains sont actuellement stationnés dans le Golfe, en guise d’avertissement à l’Iran.

« Si l’Iran intensifie son action militaire en Irak au détriment de nos troupes et/ou d’Irakiens innocents, nous allons réagir avec fermeté », a déclaré Bush à NPR dans une interview.

L’administration Bush a répété à l’Iran de ne pas attiser la violence en Irak. Par ailleurs, les forces américaines retiennent prisonniers plusieurs hauts responsables iraniens arrêtés le mois dernier en Irak.

Le président insiste cependant sur le fait qu’il désire résoudre le conflit nucléaire avec l’Iran par la diplomatie, tout en n’excluant aucune option. L’Iran dément vouloir développer des armes nucléaires, affirmant qu’il ne cherche qu’à produire de l’électricité.

Les propos de Bush sur l’Iran, ajoutés aux sanctions financières et actions plus sévères mises en place contre l’intervention iranienne en Irak, viennent raviver les spéculations sur une éventuelle attaque de l’Amérique contre l’Iran.

Bush a déclaré à NPR qu’il n’avait pas pour projet d’envahir le pays, mais qu’il ferait « ce qu’il faudra » pour protéger les troupes américaines en Irak des attaques iraniennes.

« Je ne sais pas comment quelqu’un peut dire que protéger nos troupes signifie que nous allons envahir l’Iran », a déclaré Bush.

Hassan Kazemi Qomi, ambassadeur d’Iran en Irak, a déclaré au New York Times dans une interview publiée lundi que l’Iran prenait des mesures pour étendre de manière significative ses liens économiques et militaires avec l’Irak.

L’Iran s’est dit prêt à offrir à l’Irak un entraînement, des équipements et des conseils pour le « combat pour la sécurité » et à participer aux efforts de reconstruction du pays, selon Qomi.

Les États-Unis attendent de voir si l’Iran va poursuivre cette idée jusqu’au bout, a affirmé le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow.

« Nous serions certainement ravis si l’Iran commençait à jouer un rôle constructif dans la région », a-t-il dit, ajoutant que l’Iran pourrait prendre des mesures positives en mettant un terme au trafic d’armes et en cessant de soutenir les « organisations terroristes ».

Snow a déclaré que des preuves indiquaient que les Iraniens étaient impliqués dans des activités qui ont mené à la mort de soldats américains et de civils irakiens.

Mais c’est au gouvernement irakien de déterminer quelle doit être sa relation avec son voisin, a-t-il ajouté. « Et j’ose dire qu’il ne va conclure aucun engagement qui soit au détriment de sa sécurité et de sa prospérité. »

7,062FansLike
1,173FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du scandale de Qatargate. Le scandale de corruption de Qatargate, pour...

L’éventuelle inscription des pasdaran sur la liste des organisations terroristes effraie le régime iranien

Jeudi, le Parlement européen a adopté une résolution appelant à des pressions supplémentaires sur le régime iranien, notamment la...

Comment la censure d’Internet nuit à l’économie iranienne

Alors qu'au cours des quatre derniers mois, l'accès à Internet en Iran a été coupé ou sévèrement limité, le...

Le régime iranien cache les violations des droits humains dans ses prisons

Après plus de quatre mois de soulèvements nationaux en Iran, la brutalité de l'appareil sécuritaire et judiciaire du régime...

Les démissions et les renvois signalent le désespoir de Téhéran face aux manifestations

Mercredi 22 décembre, le ministre de l'Intérieur du régime iranien, Ahmad Vahidi, a annoncé que Mohammad-Tayyeb Sahraei avait été...

Les disparitions forcées, outil du régime iranien pour répandre la terreur

L'Iran est un pays gouverné par le régime autoritaire des mollahs. Il souffre de décennies de violations des droits...

Doit lire

Eldar Mamedov, un conseiller de Bruxelles ou un ami du régime en Iran

Eldar Mamedov a été l'un des principaux acteurs du...

Iran : Un régime effondré et ses forces démoralisées

Il ne fait aucun doute que le régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous