Iran and its NeighboursIrakLes gesticulations iraniennes perturbent la Ligue arabe

Les gesticulations iraniennes perturbent la Ligue arabe

-

Le Figaro, 29 mars – Par Pierre Prier – Le bras de fer avec Londres, s’ajoutant à la crise nucléaire, inquiète les États voisins de l’Iran, actuellement réunis à Riyad.

Une médiation turque sous l’égide du premier ministre Erdogan, invité du sommet de la Ligue arabe à Riyad, contribuerait à la recherche d’une solution dans la crise des otages britanniques. L’implication turque illustre les préoccupations régionales face aux gesticulations iraniennes. L’Arabie saoudite n’est pas seule à se préoccuper de l’agitation de son voisin perse. L’annonce durant le sommet de la création d’un futur « Conseil de sécurité » de la Ligue arabe, appuyé par une force militaire de réaction rapide, vise sans le dire l’Iran, malgré les dénégations des officiels saoudiens.

Riyad essaie de renforcer l’unité arabe contre les tentatives d’hégémonie iranienne et, là aussi sans le dire, l’unité des sunnites contre ce qu’elle perçoit comme une menace chiite. D’où les réticences saoudiennes vis-à-vis du fédéralisme en Irak, et les rumeurs d’aide financière aux mouvements armés sunnites en Irak et au Liban.

Certes, le ministre des Affaires étrangères, le prince Saoud al-Fayçal, dément : « pourquoi leur donner des armes ? Ils en ont déjà bien assez ». Il reconnaît toutefois la très grande préoccupation de la région tout entière face au programme nucléaire iranien. Les puissances régionales, comme la Turquie, l’Égypte et l’Arabie saoudite, envisagent des programmes nucléaires civils et sont soupçonnées de vouloir se doter à leur tour de la bombe si l’Iran l’obtenait. Éventuellement avec l’aide du Pakistan, représenté comme observateur au sommet de Riyad par le président Musharraf. Faisant allusion aux tensions engendrées par l’Iran, ce dernier s’est dit préoccupé par « une confrontation désastreuse qui pourrait avoir d’incalculables conséquences globalement, régionalement et au sein de la nation musulmane ».

PAS DE PRECIPITATION

Une bombe saoudienne ? « Non, jamais », assure le prince au Figaro, tout en s’interrogeant à haute voix sur les avancées nucléaires de l’Iran : « Pourquoi cette précipitation ? Le monde sera le même dans cinq ans… » La réponse saoudienne et régionale aux ambitions iraniennes a été transmise à Téhéran par le Conseil de coopération du Golfe (CGC), qui rassemble l’Arabie, le Bahreïn, les Émirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar. Le CGC est disposé à créer un consortium qui enrichisse l’uranium nécessaire aux centrales nucléaires civiles de toute la région, y compris l’Iran.

« Si leur préoccupation est que l’enrichissement soit aux mains des puissances occidentales, c’est le moyen de répondre à leurs craintes », explique le prince-ministre. Et il appelle de ses voeux l’avènement « d’une industrie qui respecte à la lettre les conditions de l’Agence internationale de l’énergie atomique, dans l’intérêt général du Golfe ».

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous