Iran and its NeighboursIrakMarins britanniques : nouvelle provocation de l’Iran

Marins britanniques : nouvelle provocation de l’Iran

-

Le Figaro , 30 mars – Après les aveux contraints de la femme militaire, un deuxième marin britannique reconnaît une «entrée illégale» dans les eaux iraniennes, dans une interview à la télévision nationale.

UN «SCANDALE POUR LONDRES»

L’Iran n’en finit plus avec les provocations. Vendredi, la télévision iranienne en arabe al-Alam a diffusé de nouveaux «aveux» d’un des quinze marins capturés il y a une semaine. «Nous sommes entrés dans les eaux iraniennes sans autorisation et avons été arrêtés par les garde-frontières iraniens et j’aimerais présenter des excuses pour cela au peuple iranien», a dit le jeune homme. «Depuis notre arrestation, tout va bien et je suis tout à fait satisfait des conditions», a-t-il ajouté.

Faye Turney, seule femme captive et un troisième marin figurent aussi sur ces images. Londres a aussitôt réagi, estimant que cette nouvelle diffusion était «scandaleuse» et relevait de la «propagande».

A la mi-journée, la jeune femme a repris la parole, avec la diffusion d’une troisième lettre, dans laquelle elle affirme avoir été «sacrifiée aux politiques de Blair et de Bush». Dans deux précédents courriers adressés à sa famille, elle avait reconnu être entrée illégalement dans les eaux iraniennes et questionné la présence britannique en Irak.

PROFONDE PREOCCUPATION DE L’ONU

Au cours d’un entretien avec le premier ministre turque, Recep Tayyip Erdogan, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a de nouveau réclamé des excuses préalables de la part de la Grande-Bretagne.

Sur le plan diplomatique, Londres tente plus que jamais de resserrer l’étau autour de la République islamique. Le premier ministre Tony Blair a prôné la patience et la détermination. Sa ministre des Affaires étrangères, Margaret Beckett, a également souhaité que la crise se résolve «pacifiquement» et que ses collègues européens lui apportent leur soutien. Les 27 ministres des Affaires étrangères ont d’ailleurs indiqué qu’ils allaient envoyer un «message de solidarité avec les Britanniques». Jeudi, le Conseil de sécurité de l’ONU a déjà exprimé sa «profonde préoccupation», demandé un «accès consulaire» à ces militaires, et soutenu les appels à la libération des marins. Une déclaration moins percutante qu’escomptée, compte tenu de la pression de la Russie.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous