IranLe régime iranien est plus dangereux que Daech -...

Le régime iranien est plus dangereux que Daech – Interview avec Ali Safavi

-

Iran focus – « La mentalité médiévale » du régime iranien – qui cherche à se doter de l’arme atomique et à exporter le terrorisme – est plus dangereux que Daech, a déclaré Ali Safavi, membre de la Commission des Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance d’Iran.

Le régime iranien doit être expulsé de l’Irak, de la Syrie et du Liban et son dossier des droits de l’Homme doit être envoyé auprès du Conseil de sécurité de l’ONU, a-t-il ajouté.

Dans une interview diffusé le 5 février par la chaîne télévisée Newsmax, Ali Safavi a déclaré :

« Le régime iranien est un régime qui a une mentalité médiévale et qui pratique des châtiments  inhumains et dégradants tels que l’amputation des membres ou la lapidation jusqu’à la mort des femmes. En même temps, ce régime dispose des ressources d’un pays très très grand et riche, a  des représentations diplomatiques à l’étranger et un vaste réseau de groupes extrémistes en Syrie, en Irak, au Liban et en Afghanistan. Les tentacules de ce régime ont même atteint l’Amérique latine et l’Afrique. »

« Le régime iranien représente la menace stratégique numéro un, non seulement contre la sécurité nationale des États-Unis, mais aussi contre la paix et la stabilité régionale. »

« Ce régime – qui n’a aucun soutien, ni aucune légitimité auprès du peuple iranien – répand le terrorisme au-delà de ses frontières et s’est engager dans une course folle pour se doter des armes atomique. »

« La grande majorité des Iraniens sont opposé à ce régime moyenâgeux, ils veulent un pays moderne et progressiste où les droits de l’Homme sont respectés, où les hommes et les femmes sont traités de manière égale, où toutes les religions peuvent pratiquer librement, et un pays qui a des relations apaisées avec le reste de la monde. »

« Depuis l’arrivée au pouvoir du soi-disant modéré Hassan Rohani, plus de 1.200 personnes ont été exécutées en Iran, notamment de nombreuses pendaisons en publiques. Durant les 35 dernières années, plus de 120.000 opposants politiques de ce régime – dont la majorité étaient sympathisants de l’OMPI, la principale formation d’opposition en Iran – ont été exécutés et plus de 450 dissidents ont été assassinés à l’étranger. »

« Je pense que les Iraniens sont capables et désireux de changer leur pays et il n’y a aucun doute sur ce sujet, surtout après le soulèvement populaire qui ont eu lieu en 2009. Le problème était qu’à ce moment critique de notre histoire, la communauté internationale est resté silencieux et a laisser ce régime réprimer le peuple iranien. »

« Les dossiers des droits de l’Homme du régime iranien doit être envoyé auprès du Conseil de sécurité de l’ONU pour la mise en place de sanctions supplémentaires contre ce régime. Or, malheureusement, il semble que l’actuel gouvernement américain a fermé ses yeux sur tous les autres sujets et a concentré ses attentions uniquement sur les discussions nucléaires. »

7,062FansJ'aime
1,179SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Ce que les empoisonnements au gaz en Iran nous disent sur le régime au pouvoir

Depuis des mois, des écoles en Iran sont dans le collimateur d'attaques au gaz contre les enfants du pays....

Le régime iranien se dirige vers l’obtention d’armes nucléaires

Le régime iranien est une fois de plus au centre d'une dangereuse escalade de la prolifération d’armes nucléaires. Un...

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous