IranDroits de l'hommeLa visite de Gérard Larcher en Iran et la...

La visite de Gérard Larcher en Iran et la question des droits de l’Homme

-

La visite de Gérard Larcher en Iran et la question des droits de l’Homme

Le président du sénat français, Gérard Larcher, se rend le 19 décembre à Téhéran « afin de s’entretenir avec des responsables de hauts rangs iraniens », a-t-on appris. Un mois auparavant et jour pour jour, le 19 novembre, la 3ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU adoptait une résolution condamnant pour la 62ème fois le régime iranien pour ses violations des droits humains.

A la tête d’une importante délégation parlementaire, le président du sénat français va devoir serrer la main de plusieurs dirigeants criminels et responsables directs de violations des droits fondamentaux et des ibertés des Iraniens tels qu’Ali Larijani, Ali Chamkhani, Ali Akbar Velayati, Ali-Akbar Hachemi-Rafsandjani et Hassan Rohani ; tous au service de la dictature religieuse et du Guide suprême, le vrai détenteur des leviers du pouvoir de la scène politique et de la diplomatie iraniennes. Mais ce dernier ne rencontrera pas le président du sénat français.

Au pouvoir depuis deux ans et demi, Hassan Rohani dit «président modéré », compte à son actif, et à lui tout seul, 2000 pendaisons dont 60 femmes et des dizaines de condamnés mineurs exécutés dès leurs 18 ans. L’Iran affiche le plus grand nombre d’exécutions dans le monde par rapport à sa population ; une pendaison toutes les 8 heures !

Monsieur Larcher, ce républicain convaincu et confirmé, n’est pas sans savoir qu’en se rendant à Téhéran, il s’entretiendra avec les dirigeants d’une dictature religieuse brutale dont les principes fondateurs énoncés dans sa Constitution et son projet politique global vont à l’encontre de toutes les valeurs républicaines et principes universels de la liberté, de la démocratie et des droits humains :

. les lois misogynes continuent à priver les femmes iraniennes de leurs droits les plus élémentaires ;

. les prisons en Iran débordent de détenus politiques et de prisonniers d’opinion ;

. les détenus sont sous la torture et privés de soins médicaux ;

. les jeunes, artistes, avocats, journalistes, syndicalistes sont réprimés ;

 

Lire la suite

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous