IranDroits de l'hommeDes narcotiques distribués dans la prison de Gohardacht par...

Des narcotiques distribués dans la prison de Gohardacht par des geôliers du régime iranien

-

Des narcotiques distribués dans la prison de Gohardacht par des geôliers du régime iranien

Selon des rapports locaux, le chef des affaires internes de la prison iranienne de Gohardacht à Karaj, dans la province d’Alborz (nord-ouest de Téhéran), est également le chef officiel d’un gang de dealers dans la prison.

Gohardacht est l’une des prisons les plus grandes et les mieux sécurisées en Iran. Selon les récits d’anciens détenus, les prisonniers politiques sont transférés à la prison de Gohardacht spécifiquement pour être torturés et persécutés parce qu’ils représentent une menace pour le régime.

Le chef du département des affaires internes de la prison est Dariyoush Amirian, qui est associé avec le ministère des Renseignements (Vevak) et est soupçonné de contrôler le flux de stupéfiants dans la prison. Selon des rapports, il introduit de la drogue dans la prison et les distribue par l’intermédiaire d’un gang, qui demande plusieurs fois le prix de celui de la rue et veille à ce que les détenus soient absolument dépendants.

Chaque année, l’Iran exécute un grand nombre de personnes sur des accusations de trafic de drogue.

Selon les rapports, le gang d’Amirian est composé de plusieurs prisonniers dans diverses sections qui sont sous ses ordres. En plus de la distribution de drogues, ils sont utilisés comme un outil mortel pour persécuter les prisonniers politiques.

Selon certaines sources, le VEVAK transfère les prisonniers politiques de diverses prisons, y compris de la tristement célèbre prison d’Evin à Téhéran, à Gohardacht pour être torturés et persécutés par ce gang dans le but de les forcer à coopérer avec le gouvernement.

 

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous