IranDroits de l'hommeUn ancien premier norvégien appelle l’Iran à ne pas...

Un ancien premier norvégien appelle l’Iran à ne pas exécuter un opposant

-

Iran Focus, Londres, 8 avril – L’ancien premier ministre norvégien Kjell Magne Bondevik a appelé le gouvernement iranien à ne pas exécuter un prisonnier politique de longue date, comme il l’a prévu.

Valiollah Feyz-Mahdavi, 28 ans, membre du principal groupe d’opposition, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), a été officiellement informé que son exécution se fera le 16 mai, selon sa famille en Iran.

Bondevik, qui préside actuellement le Centre d’Oslo pour la paix et les droits de l’homme, a déclaré que M. Feyz-Mahdavi était « en danger d’exécution imminente ».

« Je suis préoccupée par des informations indiquant qu’il n’a pu avoir accès à un avocat durant son procès et qu’en tant que tel, il ne répond pas aux normes internationale de procès équitable, comme le stipule l’article 14 de la Convention sur les droits civils et politiques à laquelle a adhéré l’Iran », a écrit l’ancien Premier ministre.

Bondevik s’est dit « gravement préoccupé » par le nombre élevé d’exécutions en Iran et a appelé Téhéran à ne pas exécuter M. Feyz-Mahdavi.

Ce dernier a été arrêté en 2001 pour sympathiser avec l’OMPI et torturé à la prison de Gohardacht à Karadj, ville située à l’ouest de Téhéran.

Son exécution serait la seconde exécution politique connue de ces deux derniers mois. Un autre membre de l’OMPI, Hodjat Zamani, prisonnier politique depuis 2001, a été pendu à la prison de Gohardacht le 7 février. Le régime a exercé de graves tortures psychologiques sur Hodjat Zamani, âgé de 31 ans, pour le briser et l’obliger à se repentir.

M. Bondevik s’est également dit inquiet de la situation générale des droits de l’homme en Iran.

Il a mis en avant le cas de Fatemeh Haghighat-Pajouh qui est à nouveau dans le couloir de la mort alors que sa peine capitale avait été suspendue.

Mme Haghighat-Pajouh a été condamnée à mort pour le meurtre de son mari. Elle affirme qu’il s’agissait d’un drogué et qu’il avait essayé de violer sa fille de 15 ans, née d’un mariage précédent, selon Amnesty International.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous