IranDroits de l'hommeDeux journaux réformateurs à nouveau autorisés en Iran

Deux journaux réformateurs à nouveau autorisés en Iran

-

The Associated Press, Téhéran, 14 mai – Deux journaux réformateurs, interdits de publication pour l’un d’eux depuis sept ans, ont recommencé à paraître cette semaine en Iran.

« Hammihan » avait était interdit en 2000 par un système judiciaire aux mains de l’aile dure du régime des mollahs, pour avoir appelé à l’amélioration des relations avec les Etats-Unis.

Dimanche, « Hammihan » était à nouveau dans kes kiosques, avec en Une l’annonce de futures discussions irano-américaines à Bagdad sur la situation ein Irak.

L’autre journal, « Shargh », avait été interdit l’année dernière pour un dessin humoristique moquant le président Mahmoud Ahmadinejad. Il a recommencé à paraître lundi.

Ces autorisations semblent être un nouveau signe de mécontentement envers le président, même au sein de l’aile conservatrice du régime.

« Du fait des menaces contre l’Iran, l’establishement au pouvoir a décidé qu’il fallait qu’on puisse entendre des voix d’opposition, même si cela ne plaît peut-être pas au gouvernement Ahmadinejad », a estimé Mahdi Rahmanian, rédacteur en chef de « Shargh ».

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous